ADAPEI Nouelles Côtes d’Armor, l’ARS et l’Education nationale s’engagent pour un accompagnement plus inclusif

Actualité
Date de publication
Visuel
Enfant handicapé en train de jouer
L’association ADAPEI Nouelles Côtes d’Armor a signé avec l’ARS, le Département des Côtes d’Armor et la direction des services départementaux de l’Education nationale son CPOM le 7 janvier 2020.
Corps de texte

Il s’agit de la signature d’un ensemble d’engagements forts au service d’un accompagnement plus inclusif, de la part d’une association gérant 48 services et établissements, accompagnant 2200 personnes en situation de handicap et employant 1400 salariés.
 
Il s’agit d’une étape importante tant dans la vie de l’association que dans l’avancement de la contractualisation dans le champ du handicap sur la région. Depuis l’année 2017 en effet, l’ensemble des établissements médico-sociaux dans toutes les régions de France doit signer un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec l’ARS et, pour les compétences partagées, avec les Départements.
 
Dans le secteur du handicap, ces contrats sont un instrument privilégié pour faire advenir la transformation de l’offre voulue par la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées. Il s’agit d’adopter une réponse plus inclusive, c'est-à-dire favoriser les accompagnements privilégiant le soutien autour du domicile, la scolarisation, l’emploi accompagné, tout en accordant une importance aux passage à l’adolescence ou au grand âge pour éviter les ruptures d’accompagnement. Ceci nécessite des changements souvent importants dans la vie des associations gestionnaires d’établissements.
 
Parmi ses objectifs, le CPOM de l’ADAPEI :
•    Créera 6 nouvelles unités en milieu scolaire :  deux unités d’enseignement « externalisées » pour chacun de ses trois IME
•    Transformera 13 places d’établissements en 41 places de services (« prestation en milieu ouvert »)
•    Positionnera ses services dans une mission supplémentaire, d’appui-ressources à destination des enfants en liste d’attente, pour viser le « zéro sans solution »
•    Transformera ses places d’internat en IME en places « tous modes d’accueil » pour pouvoir s’adapter aux demandes des jeunes (accueil de nuit, de jour, hébergement temporaire…)
•    Mettra en place des actions favorisant l’insertion professionnelle et sociale des travailleurs en ESAT
•    Mettra en place des actions pour les jeunes arrivant à l’âge adulte, et pour accompagner l’avancée en âge des adultes
 
Depuis 2017, des CPOM ont été signés avec 36 organismes gestionnaires dans le champ du handicap.