Agir ensemble pour la santé des Bretons

Agnès Buzyn présente sa Stratégie Nationale de Santé 2018-2022 aux nouveaux élèves fonctionnaires de l’EHESP

Actualité
Date de publication
Visuel
Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé
Ce jeudi 4 janvier, 350 futurs cadres fonctionnaires démarraient leur rentrée à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP). Une rentrée toute particulière, effectuée à l’occasion des 10 ans de l’établissement et en présence d’Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, venue présenter les enjeux de la nouvelle stratégie nationale de santé 2018-2022 adoptée fin décembre.
Corps de texte

Après avoir rendu hommage à une école qui forme « les cadres de l’avenir de notre système de santé », la Ministre a exposé aux nouveaux élèves de l’EHESP les quatre axes de la Stratégie nationale de santé dont l’ambition est « de penser le système pour le patient, ce dernier ayant beaucoup à nous apprendre. »

Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé
Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé
Amphithéatre Simone Veil, EHESP de Rennes
350 élèves effectuaient leur rentrée en présence de Madame la Ministre
Laurent Chambaud, Directeur de l'EHESP de Rennes
Laurent Chambaud, Directeur de l'EHESP de Rennes
Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé
Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé
Amphithéatre Simone Veil, EHESP de Rennes
350 élèves effectuaient leur rentrée en présence de Madame la Ministre
Laurent Chambaud, Directeur de l'EHESP de Rennes
Laurent Chambaud, Directeur de l'EHESP de Rennes

Un premier axe fort : celui de la prévention

Les inégalités sociales et territoriales d’accès aux actions de prévention et de promotion de la santé restent fortes dans notre société actuelle. « Elles se creusent très tôt, dès l’enfance », estime Agnès Buzyn. « Il est donc nécessaire de mettre en place une politique de promotion de la santé incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie. Chaque Ministère doit ainsi s’en emparer, tout comme les professionnels de santé. »

Vers une réforme de la tarification

citation agnes buzyn

Une prévention qui passe également par la diversification des modes de financement de la tarification à l’activité (T2A) des établissements de santé.

Objectif ? Rémunérer la qualité et la pertinence des soins et favoriser les coopérations, soit entre les établissements, soit entre les professionnels de ville et l’hôpital. « Il faut recentrer la tarification sur les parcours de soins plutôt que sur l’acte, car elle n’est plus adaptée aux enjeux d’aujourd’hui. Il nous faut mettre au premier plan l’intérêt du patient et contribuer à renforcer l’efficience du système de santé », explique Agnès Buzyn.

Un projet actuellement en discussion, pour lequel des annonces devraient être effectuées en 2018.

Deux autres axes majeurs : la lutte contre les déserts médicaux et l’innovation en santé

Pour cela, la Ministre appelle les acteurs locaux à se mobiliser, à sélectionner tôt des projets à forts potentiels, à y accorder des crédits et à y associer patients, usagers et professionnels qui seront les premiers concernés. « La stratégie nationale de santé n’a d’intérêt que si les professionnels sont actifs au niveau local pour la mettre en œuvre au plus près des populations. C’est au quotidien et sur le terrain que le sens de l’action doit être trouvé, partagé », insiste la Ministre.

Une confiance renouvelée par la Ministre aux étudiants de l’EHESP

Le cadre de l’EHESP offre l’opportunité aux élèves d’alterner cours, rencontres professionnelles, conférences et stages de terrain « enrichissants ». Leur diversité et la jeunesse que ces futurs cadres possèdent est, selon Agnès Buzyn, un de leurs atouts les plus puissants. Il « est aussi, à sa façon, un art : celui de se révolter contre les obstacles afin de développer un système de santé plus juste et plus efficace. », souligne la Ministre. Et de conclure par une citation de Tristan Bernard, romancier et auteur dramatique français : « l’inexpérience est ce qui permet à la jeunesse d’accomplir ce que la vieillesse sait impossible. »

Amphithéatre Simone Veil, EHESP de Rennes
EHESP de Rennes
Amphithéatre Simone Veil, EHESP de Rennes
EHESP de Rennes

A eux désormais, dans leurs établissements de santé, de concilier efficacité et qualité, innovation et continuité, « et de faire rimer santé avec solidarité pour qu’aucun de nos concitoyens ne se sente délaissé. »

Voir Aussi