Agir ensemble pour la santé des Bretons

Conseiller en génétique

Article
Visuel
2 Professionnels de santé faisant un prélèvement
Crédit : Phovoir
En collaboration avec le médecin généticien, le conseiller en génétique intervient auprès du patient pour lui expliquer la maladie génétique dont il souffre et lui présenter les risques éventuels de transmission aux membres de sa famille. Il participe également à la prise en charge médico-sociale, psychologique et au suivi des personnes pour lesquelles cet examen ou cette analyse est préconisé ou
Corps de texte

Où exerce-t-il ?

La profession de conseiller en génétique est exercée dans les établissements de santé publics et privés participant au service public hospitalier autorisés à pratiquer des examens des caractéristiques génétiques à des fins médicales ou des activités de diagnostic prénatal, ainsi que dans les centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal.

Quelles sont les compétences requises ?

  • accompagner la personne au long de son parcours de soins ;
  • évaluer une situation à risque dans le domaine de la génétique ;
  • travailler au sein d’une équipe pluriprofessionnelle et contribuer à l’élaboration du diagnostic médical ;
  • intégrer les dimensions éthique, juridique et déontologique dans sa pratique professionnelle.
  • utiliser les systèmes d’information et contribuer aux recherches.

Quelle est la formation à suivre ?

Le conseil en génétique est une spécialité récente et professionnalisante. Un seul lieu actuel l’enseigne : le master pathologie humaine spécialité conseil en génétique et médecine préventive de l'Université Aix-Marseille 2. Ce diplôme est accessible aux étudiants qui ont suivi une licence ou un master en biologie, ou une formation d'infirmier, sage-femme, pharmacien, ingénieur psychologue, kinésithérapeute...