Agir ensemble pour la santé des Bretons

Contrat local de santé des îles du Ponant : place à la mise en œuvre

Actualité
Date de publication
Visuel
CLS ponant
Vendredi 8 septembre, Bréhat a signé la dernière convention de mise en œuvre du contrat local de santé des îles Bretonnes du Ponant. Les 10 autres territoires insulaires concernés ont franchi le pas ces dernières semaines. Les actions inscrites dans ce contrat local de santé peuvent maintenant être mises en œuvre… Pour le plus grand bien de la santé des insulaires.
Corps de texte

L’association "les îles bretonnes du Ponant" et l’ARS Bretagne avaient, dès octobre 2016, conclu le "contrat socle" du contrat local de santé des îles bretonnes du Ponant. Depuis la fin du mois de juin 2017, les onze îles bretonnes concernées ont signé, tour à tour, les conventions de mise en œuvre propre à leur territoire. "Toute l’intelligence du système tient dans ces avenants qui prennent en compte les spécificités de chaque île et complètent le contrat socle. C’est une avancée considérable", s’est réjoui, Patrick Huet, Maire de Bréhat et dernier signataire de cette fameuse convention de mise en œuvre, le 8 septembre dernier.

La santé des illiens profite du CLS

"Chacun de ces plans d’actions est, avant tout, l’aboutissement d’une vraie démarche collective et participative des acteurs locaux en faveur de la santé", notait, quant à lui, Olivier de Cadeville, Directeur général de l’ARS Bretagne. Ainsi construits, ces dispositifs répondent aux enjeux du maintien et du développement des services collectifs de santé. Aussi, ils renforcent la qualité et la cohérence de la mise en œuvre des politiques publiques tout en assurant la coordination des financeurs.

CLS des îles bretonnes du Ponant - groupe Molène
Sur chaque île, le contrat local de santé mobilise de nombreux partenaires. Ici, ceux de Molène (signature le 6 septembre)

Voir Aussi