Coronavirus : Dispositif « Médiateurs de lutte anti-covid »

Article

Face à l’épidémie, l’ARS Bretagne et les Préfectures s’entourent de Médiateurs de lutte anti-covid. Les partenaires déploient ces équipes pour renforcer la stratégie "tester – alerter – protéger" : elles permettent d’augmenter les capacités de dépistage et d’engager, le plus tôt possible, les démarches visant à rompre les chaînes de contamination.

En Bretagne, deux modalités de déploiement des médiateurs de lutte anti-covid

Des équipes conduites par les associations agréées de sécurité civile (d’abord une à deux équipes par département avant une montée en charge du dispositif permettant d’aller jusqu’à quatre équipes par département)

Parallèlement, tout acteur, public ou privé (entreprises, établissements scolaires ou d’enseignement supérieur, structures associatives, collectivités locales… peut employer des Médiateurs de lutte anti-covid.

Une action rapide pour rompre les chaînes de contamination

Le dispositif Médiateurs de lutte anti-covid repose sur le déploiement d’équipes mobiles permettant : 

  • d’augmenter les capacités de dépistage en intervenant rapidement, au plus près des besoins et des lieux de vie (campus universitaire, grades entreprises, lieux publics).
  • d’accélérer la rupture des chaînes de contamination en entamant les démarches dès le résultat positif connu : identification des cas contacts, mesures d’isolement, diffusion de message de prévention et de sensibilisation…
  • de délivrer des messages de sensibilisation et de prévention, notamment en lien avec les modes de contamination.

Ainsi, les Médiateurs de lutte anti-covid sont des agents polyvalents, en mesure d’opérer sur l’ensemble des postes d’une opération de dépistage : accueil administratif, prélèvement naso-pharyngé*, analyse des tests antigéniques*, délivrance de messages de prévention, orientation vers une structure d’appui à l’isolement, initiation de la démarche de contact-tracing, sous la supervision d’un professionnel de santé.

Ces actions peuvent être conduites de manière "programmées" ou de façon urgente, y compris les week-end et jours fériés.

En très peu de temps, une équipe peut par exemple se projeter sur site dans un contexte de cluster et ainsi, organiser dans les meilleurs délais les opérations de tests, mener le contact tracing et délivrer des messages de prévention. Elle peut aussi intervenir sur une zone où le taux d’incidence augmente fortement et conduire des recherches actives de cas "au porte à porte".

*Les volontaires civiques ne sont pas concernées par cette partie de la mission des Médiateurs de lutte anti-covid.

Recrutement : des profils variés

Peuvent devenir médiateurs de lutte anti-covid :

  • demandeurs d’emploi, étudiants ou autres profils sous condition de diplôme (baccalauréat ou CAP dans le domaine  sanitaire ou social) ;
  • les volontaires du service civique.

Les structures comme les entreprises, les collectivités, les universités peuvent aussi former des agents en poste pour qu’ils prennent les fonctions de Médiateur de lutte anti-covid.

Quatre jours de formation

Chaque Médiateur de lutte anti-covid doit suivre une formation de 4 jours avant sa prise de fonction. Elle comprend deux modules qui intègrent chacun une partie menée à distance (via l’école des hautes études en santé publique) et une partie pratique.

Les deux modules sont

  • Tester et sensibiliser : pour réaliser un prélèvement naso-pharyngé, sous la supervision d’un professionnel de santé. Après un module à distance, l’enseignement pratique est réalisé dans un institut de formation en soins infirmiers ou dans une association agréée de sécurité civile.
  • "Contact-Tracing" pour mener le contact-tracing. Après un module à distance, l’enseignement pratique est réalisé par l’instance régionale d’éducation et de promotion de la santé, en lien avec l’assurance maladie.

La partie théorique des deux modules de formation, dispensée en ligne, est d’ores et déjà accessible.

Les formations pratiques ont débuté fin janvier dans le Morbihan. Les autres départements ont suivi sur la première semaine de février.

Aller plus loin

Contact

Les candidats à la fonction de Médiateur de lutte anti-covid peuvent se signaler auprès de :

  • pôle emploi ;

Pour recruter des Médiateurs de lutte anti-covid, les employeurs peuvent se signaler auprès de l’ARS Bretagne via :