Coronavirus : passons un bon été avec les bons réflexes

Communiqué de presse
Visuel
Le virus circule toujours. Le respect des gestes barrière reste la meilleure des protections et permet de limiter et de rompre les chaînes de contamination. Pour maîtriser l'épidémie, chacun doit poursuivre ses efforts durant cette période estivale. Nos comportements conditionnent l'évolution de l'épidémie. restons vigilants et responsables face au Covid-19 en toute circonstance cet été.
Corps de texte

 

Pour limiter la transmission du virus, continuez à appliquer les bons gestes au quotidien

  • Lavez-vous les mains très régulièrement (avec de l'eau et du savon, ou du gel hydro-alcoolique)
  • Restez toujours à plus d'un mètre les uns des autres
  • Portez un masque dès que la distance d'au moins un mètre ne peut pas être respectée (ex : dans les lieux publics, les commerces...) et en particulier dans les lieux clos
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
  • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
  • Saluez sans vous serrer la main, arrêtez les embrassades
  • Évitez de vous toucher le visage en particulier le nez et la bouche

En cas de symptômes (fièvre, toux, nez qui coule, fatigue intense, perte de goût et odorat, difficultés respiratoires, diarrhées)

  • Restez à domicile, évitez les contacts, appelez votre médecin traitant ou le 0800 130 000, numéro vert 24h/24 et 7j/7  (pour toute question non médicale)  
  • Appelez le SAMU (15) en cas d'aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires et signes d'étouffement ou envoyez un message au numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (114)

Ne vous rendez pas directement aux urgences ou chez le médecin.

Vous êtes également invités à télécharger l'application StopCovid (anonyme, sécurisée et gratuite).

La période estivale ne doit pas être synonyme d’un relâchement dans le respect des gestes barrières. Restons collectivement vigilants pour éviter un rebond épidémique cet été et protéger ainsi les plus fragiles.

Information Coronavirus COVID-19