Covid-19 : il faut maintenir les gestes barrières et poursuivre la vaccination

Actualité

Ces derniers jours, le taux d’incidence de la covid-19 en Bretagne repart à la hausse. Aussi, les cas groupés, en milieu scolaire ou auprès des ainés, se multiplient… Dans ce contexte, Stéphane Mulliez, Directeur général de l’ARS Bretagne insiste sur le maintien des gestes barrières. La campagne de vaccination doit quant à elle se poursuivre y compris dans le cadre de la dose de rappel.

Un taux d’incidence à la hausse depuis plusieurs jours, des cas groupés qui se multiplient en milieu scolaire ou dans le monde associatif impliquant des séniors (thé dansant, club de cartes)… le tout au moment où l’hiver approche, une saison plus favorable à la diffusion de la COVID-19. Préférant prendre les devants, Stéphane Mulliez, Directeur général de l’ARS Bretagne a convié la presse ce mardi 19 octobre et rappelé quelques messages de prévention : "il faut maintenir la vigilance collective et les gestes barrières, l’épidémie n’est pas encore derrière nous", insistait-il. Les chiffres lui donnent raison : depuis le 8 octobre, le taux d’incidence en Bretagne a progressé de 26 %. Aussi, la région compte 55 classes fermées.

Vaccination : la mobilisation reste intacte

Le Directeur général tient à attirer l’attention sur un autre point : la vaccination. "La Bretagne enregistre une excellente couverture vaccinale et je m’en réjouis. Mais il faut aller plus loin. Sur les personnes de plus de 80 ans qui demeurent les plus fragiles : 7 000 d’entre elles restent à vacciner. Aussi, seulement 30 % des personnes éligibles à la dose de rappel ont reçu cette injection supplémentaire synonyme d’une protection plus efficace", indiquait-il. L’ARS Bretagne, s’appuyant sur les centres de vaccination, sur les actions dites "aller vers" et sur les professionnels de santé libéraux met tout en œuvre, communication à l’appui, pour dynamiser la campagne et ainsi gagner des points de couverture vaccinale. Certains chiffres peuvent convaincre les derniers indécis : 10 % des personnes âgées atteintes de la COVID-19, décèdent. A l’inverse, le taux moyen d’efficacité du vaccin contre les formes graves de la COVID 19 est de 90 %...

Quelques chiffres

Taux d'incidence en Bretagne

  • au 3/09 : 109,7 cas / 100 000
  • au 8/10 26,3 cas / 100 000
  • au 19/10 33,9 cas / 100 000

Vaccination, données au 13/10

  • 94,4 % des Bretons âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose92,7 % d’entre eux présentent un schéma vaccinal complet
  • 82 % des Bretons (tout âge confondu) ont reçu au moins une dose, 80,6 % d’entre eux présentent un schéma vaccinal complet

Une couverture vaccinale inégale selon les tranches d’âge

  • 8 % des 20-39 ans sont non vaccinés (soit 61 000 personnes)
  • 7 % des 40-59 ans sont non vaccinés (soit 63 000 personnes)

Rappel vaccinal

Au 15 octobre, en Bretagne, (hors résidents EHPAD):
229 179 personnes sont éligibles à la dose de rappel, seulement 77 631 l’ont réalisée (soit 33,9 %).