Covid-19 à l’école Jean-Louis Étienne d’Argentré-du-Plessis : réouverture prévue le jeudi 4 juin

Communiqué de presse
Visuel

Conformément au protocole de l'ARS Bretagne, l'accueil des élèves et les enseignements en présentiel à l'école Jean-Louis Étienne d’Argentré-du-Plessis reprendront le jeudi 4 juin selon les groupes en alternance définis précédemment en respectant un nombre d'enfant inférieur à 15 en élémentaire et inférieur à 10 en maternelle ainsi que le protocole sanitaire.

Corps de texte

Le 30 mai, l'Agence régionale de santé Bretagne informait que l'ensemble des tests réalisés auprès des contacts à risque d'un enfant diagnostiqué covid-19 le 28 mai, scolarisé à l'école Jean–Louis Étienne d'Argentré-du-Plessis, étaient négatifs.

Conformément aux protocoles sanitaires en vigueur, les mesures de quatorzaine sont maintenues pour ces enfants identifiés comme contact à risque qui sont invités à rester à domicile.

Par précaution, le maire avait décidé de fermer l'école à partir du vendredi soir 29 mai. Un conseil d'école extraordinaire s'est tenu le dimanche 31 mai en présence du Maire Jean-Noël Bévière, de parents d'élèves, de la directrice de l'école et d'enseignants pour échanger sur la situation et la reprise de l'école.

Une réouverture le 4 juin

Conformément au protocole de l'ARS, l'accueil des élèves et les enseignements en présentiel reprendront le jeudi 4 juin selon les groupes en alternance définis précédemment en respectant un nombre d'enfant inférieur à 15 en élémentaire et inférieur à 10 en maternelle ainsi que le protocole sanitaire notamment :

  • les gestes barrières,
  • la distanciation physique,
  • le port du masque pour les adultes,
  • la ventilation régulière des lieux confinés.

Une désinfection complète de l'école a été commandée par la commune et aura lieu mardi et mercredi.

La réouverture de l'école a été conduite de manière concertée entre les différents acteurs. Elle sera progressive et assortie de garanties sanitaires.

La mairie d'Argentré-du- Plessis, les services de la Préfecture d'Ille-et-Vilaine, l'ARS Bretagne et la Direction Académique des Services de l'Éducation Nationale restent pleinement mobilisés dans le suivi de cette situation.

Le risque sanitaire est toujours présent : restons vigilants !

Grâce à la mobilisation de tous, le virus recule. Néanmoins, le déconfinement progressif ne doit pas nous inciter à relâcher notre vigilance. Il nous faut impérativement poursuivre la bonne application des gestes barrières et de distanciation physique et les intégrer dans notre vie quotidienne. Seule une vigilance collective permettra d’assurer le bon déroulement de cette seconde phase.