Agir ensemble pour la santé des Bretons

Fortes chaleurs, canicule : adoptez les bons réflexes !

Actualité
Date de publication
Visuel
Alerte vagues de chaleur
Un épisode de fortes chaleurs et de canicule touche à nouveau la Bretagne. L’occasion pour l’ARS Bretagne de rappeler à tous les conseils pour se protéger et protéger son entourage...
Corps de texte

Quels sont les risques liés à de fortes chaleurs, à la canicule ?

Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon. Ainsi :

Chez l’enfant et l’adulte

Le corps exposé à la chaleur transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température (37°C). En conséquence, on perd de l’eau et le risque de déshydratation devient important.
On peut également avoir un « coup de chaleur » (une hyperthermie), soit une température corporelle supérieure à 40°C. Ce risque concerne principalement les nouveau-nés, les jeunes enfants et les adultes particulièrement exposés à la chaleur (sportifs, travailleurs en extérieur).

Chez la personne âgée

Les personnes âgées constituent une population particulièrement à risque d’hyperthermie et de déshydratation. Le corps transpirant peu, il a donc du mal à se maintenir à 37°C, favorisant l’augmentation de la température du corps et donc, le coup de chaleur.

Qui sont les personnes à risques ?

Tout le monde peut souffrir de la chaleur. Les personnes les plus à risques sont néanmoins :

Vagues chaleur niv.1 et 2 - personnes à risques

D’autres personnes sont susceptibles d‘être à risque, telles que les personnes souffrant de maladies chroniques, les travailleurs exposés à la chaleur, les sportifs, les personnes en situation de précarité ou sans-abri …

/!\ Les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques, ainsi que les personnes qui prennent certains médicaments (diurétiques, psychotropes) peuvent également souffrir d'hyponatrémie (diminution de la concentration de sel dans le sang dû à une consommation excessive d'eau (> 1.5L par jour)).

Consulter votre médecin traitant pour adapter vos régimes et traitements médicamenteux.

Comment se protéger pendant de fortes chaleurs ?

Pour tous, il est nécessaire d’adopter les bons réflexes :

Vagues de chaleur : ayez les bons réflexes !

Mais aussi :

  • pendant les heures les plus chaudes (entre midi et 16h), ne pas s’exposer et se reposer dans un lieu frais ;
  • porter des habits amples et légers ;
  • donner et prendre des nouvelles de ses proches, notamment des personnes fragiles ;
  • en cas de malaise ou de troubles du comportement, contacter son médecin.

Protéger systématiquement les enfants, notamment ceux dont la peau et les yeux sont particulièrement sensibles, au moyen de chapeau, lunettes de soleil, t-shirt et short long …, renouvelez régulièrement l’application de crème solaire (toutes les deux heures) et n’exposez jamais directement les nourrissons au soleil.

Contacter le 15 si vous constatez les symptômes suivants :

Grande faiblesse, grande fatigue, étourdissement, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, température corporelle élevée, soif et maux de tête …

Dans l’attente des secours, agissez rapidement : transportez la personne à l’ombre ou dans un endroit frais, mouillez son corps d’eau fraîche (à l’aide d’un vaporisateur par exemple) et ventilez-la.

Une question ? "Canicule info service" vous répond !

La plateforme téléphonique d’information du public « Canicule Info Service » est ouverture depuis lundi 24 juin.

Ce numéro vert, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h) permet d’obtenir des recommandations sur la conduite à tenir en cas de fortes chaleurs.

Aller plus loin

Liens utiles

Les numéros utiles

  • 15 : SAMU
  • 18 : Pompiers
  • 112 : numéro d’urgence unique européen
  • 114 : numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes
  • 115 : numéro d’urgence sociale anonyme et gratuit