Agir ensemble pour la santé des Bretons

Gestion des parcours

Article
Visuel
Visuel gestion des parcours
Le parcours de santé du patient implique de manière complémentaire le partage d’informations médicales pour de nombreux acteurs afin d’assurer la qualité et la continuité des soins.

Les solutions informatiques doivent s’interfacer afin de suivre le parcours des patients qu’ils soient en ville, à l’hôpital, dans un établissement médico-social ou à domicile.
Corps de texte

Les services numériques régionaux existants, ou ceux à venir dans le cadre du programme national "e-parcours", ont vocation à accompagner les parcours de santé des usagers et leur coordination dans la sphère sanitaire et médico-sociale.

Outil pour les patients et usagers

Le Dossier Médical Partagé, conçu comme un carnet de santé numérique, est un service structurant pour permettre aux professionnels de partager des informations sur un patient : comptes rendus d’examens de radiologie, de biologie, d’hospitalisation, connaissance des traitements suivis, allergies,… le patient pourra accéder à toutes ses données de santé et les partager avec son médecin traitant et les professionnels qui le suivent, y compris à l’hôpital. Avec la possibilité de créer lui-même son DMP, le patient prend la main sur son suivi de santé.

Relancé par la Loi de Santé de 2016, le déploiement du Dossier Médical Partagé est confié à l’Assurance Maladie. Avec l’appui de son réseau et son expérience dans le déploiement de téléservices, l’Assurance Maladie bénéficie d’atouts pour favoriser la réussite de ce déploiement sur le territoire. Les nouvelles fonctionnalités du Dossier Médical Partagé doivent également plébisciter son usage :

  • la création par le patient lui-même, pour le rendre acteur du suivi de sa santé ;
  • L’alimentation hebdomadaire avec les données de remboursements de l’Assurance Maladie sur les 24 derniers mois, pour garantir un premier contenu au DMP ;
  • une connexion par le professionnel au DMP depuis son logiciel métier, pour simplifier sa pratique.

La généralisation en région est prévue à compter du 8 novembre 2018 après une expérimentation conduite par la CPAM des Côtes d’Armor.

Lien vers le site du Dossier Médical Partagé

 

Outils pour les professionnels de santé

La télémédecine est une des priorités des pouvoirs publics en matière de santé afin de garantir un accès aux soins de qualité pour l’ensemble de la population française

Voir la rubrique dédiée sur notre site

Le service "ORIS" est mis à disposition de tous les établissements de santé bretons ayant une activité MCO (médecine chirurgie obstétrique), SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) et/ou HAD (Hospitalisation à Domicile). Il permet aux services MCO bretons de pouvoir générer en un seul clic une demande d’inscription sur plusieurs SSR ou HAD. Cette demande est accompagnée d’une fiche de liaison permettant ainsi aux SSR ou HAD de prendre connaissance de la pathologie du patient et de pouvoir alors se positionner rapidement sur un éventuel accueil du patient. Ce service est actuellement utilisé sur plus d’une centaine d’établissements de la région.

Conformément aux priorités de la CNSA, un système d’information de suivi des orientations des personnes en situation de handicap vers les établissements et services médico-sociaux sera déployé.

Il permettra d’apporter un appui aux territoires dans le cadre du projet « réponse accompagnée pour tous ». Cet outil d’informatisation du suivi des orientations vise à mieux suivre les orientations de façon partagée, de faciliter et de suivre le parcours des personnes en situation de handicap, de permettre à la personne de suivre l’avancement de la mise en œuvre de son orientation, et de favoriser l’équité de traitement des demandes par la consultation de l’offre disponible sur l’ensemble du territoire national.

Le déploiement de ce système d’information dans les MDPH, établissements et services se déroule entre 2018 et 2019. Une fonctionnalité d’observation permettra aux Conseils départementaux et à l’ARS de disposer d’une vision consolidée de l’offre disponible et des besoins.

Télécharger le diaporama de la présentation régionale du 9 octobre

Les Plans Cancer successifs ont permis depuis 2003 de poser le cadre de la prise en charge des patients atteints de cancer, notamment par le déploiement de services de Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) dans les régions sous l’impulsion des Réseaux Régionaux de Cancérologie.

Ainsi, depuis 2007, les acteurs de la filière cancérologie bretonne, en lien avec le réseau Oncobretagne, ont fortement contribué à un développement massif des usages du DCC, positionnant la Bretagne comme une des régions les plus actives en la matière (+ de 100 000 dossiers).

Les acteurs du parcours ont besoin d’un système d’information qui outillerait la communication et la coordination des soins de premiers recours sur la région Bretagne. Le projet SI "Parcours et Coordination" consiste à proposer aux Plateformes Territoriales d’Appui, Réseaux de santé spécifiques, MAIA et à tous les acteurs de la coordination et du parcours, une solution d’échange d’informations autour du patient ou de la personne, entre professionnels de l’offre de soins.

En dotant les équipes de coordination et les professionnels de santé partenaires d’un système d’information partagé, le projet vise à :

  • proposer et mettre en œuvre un dispositif communicant ;
  • ouvrir le système d'information à des structures et des intervenants de typologies variées (Etablissements sanitaires, médico-sociaux, ambulatoires, sociaux)
  • partager les données (dossiers, annuaires…) pour une meilleure coordination des professionnels ;
  • recueillir des données d’évaluation médico-psycho-sociale de l’état du patient, pour la programmation d’un plan personnalisé de santé.

Il s’agit aussi de favoriser l’amélioration du parcours de santé du patient qui doit permettre de décloisonner :

  • le monde libéral et les établissements ;
  • le secteur sanitaire et les secteurs social / médico-social. 

Conformément au règlement arbitral, les maisons et pôles de santé s’équipent d’un système informatique de partage d’informations médicales et administratives, afin de soutenir la coordination pluri professionnelle qui se met en place.

Plus de 30 sites sont ou ont déjà été accompagnés par le GCS Esanté Bretagne dans la mise en œuvre de ces outils labellisés par l’Agence des Systèmes d’Informations Partagés (ASIP Santé).

Pour en savoir plus, consultez le site de la Plateforme Accompagnement aux Professionnels de santé - PAPS Bretagne

Face au besoin croissant des professionnels d’échanger des données sensibles (médicales, sociales…) pour coordonner la prise en charge de leurs patients, le GCS e-Santé Bretagne propose à ses adhérents un service de messagerie sécurisée sur la plateforme Télésanté Bretagne. Accessible depuis une interface web, elle permet d’envoyer et de recevoir des documents protégés (signés et chiffrés), en respectant les exigences réglementaires y afférant.

Simple d’utilisation, elle ne nécessite aucune installation de logiciel sur le poste de travail et respecte les normes nationales. Interopérable avec les différentes solutions de messagerie sécurisée du marché, elle vous permet de communiquer en toute sécurité avec vos correspondants libéraux, hospitaliers ou du secteur médico-social.

Consultez la page dédiée sur le site du GCS e-santé Bretagne

Le développement de la télémédecine nécessite la mise à disposition d’une solution permettant d'échanger tous types d'examens d'imagerie numériques entre établissements, rapidement, simplement, de manière fiable et parfaitement sécurisée.

RUBIS permet aux établissements de la région :

  • d’effectuer des échanges sécurisés d’images médicales entre les établissements publics ou privés de la région Bretagne et ses partenaires ;
  • d’adresser des demandes d’expertise médicale et des examens vers les sites de référence territoriale ou régionale ;
  • d’effectuer des télédiagnostics à partir d’examens télétransmis.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Pour toute information complémentaire, contactez le département innovation en santé à l'adresse suivante : ars-bretagne-dis@ars.sante.fr