Ségur de la santé : investir pour la santé de tous en Bretagne

Communiqué de presse

En juillet 2020, dans le cadre du Ségur de la santé, l’ensemble des acteurs de la santé se sont réunis afin d’identifier les pistes de moder¬nisation de notre système de santé. Au terme d’une vaste concertation, le Gouvernement s’est engagé à transformer en profondeur notre système de santé. Le volet investissement du Ségur de la santé mobilise 855 millions d’euros en Bretagne.

Stéphane Mulliez, Directeur général de l'ARS Bretagne

"Le volet investissement du Ségur de la santé constitue une opportunité inédite pour notre région, à la fois par l’ampleur exceptionnelle des aides à l’investissement allouées, permettant d’accompagner des transformations ambitieuses, mais aussi par la méthode qui privilégie une large concertation afin de parvenir au plus haut niveau de consensus sur la priorisation des opérations.
En effet, les acteurs locaux et partenaires de l’ARS Bretagne se sont pleinement mobilisés à l’échelle des territoires pour exprimer leurs besoins et identifier des réponses concrètes et cohérentes aux problématique de santé.
La crise sanitaire a démontré notre capacité collective d’adaptation et a contribué à renforcer les coopérations entre les opérateurs de santé. Je souhaite  que ces projets d’investissements nous permettent de conforter ces acquis tout en favorisant l’attractivité des territoires. Ces orientations portent une attention permanente à la lutte contre les inégalités sociales de santé.
Je remercie l’ensemble des établissements, des professionnels, des élus, des acteurs de la démocratie sanitaire, qui se sont impliqués pour saisir cette opportunité et concourir à l’élaboration de notre stratégie régionale d’investissement en Bretagne.
L’ARS Bretagne veille à ce que les projets retenus participent à une mise en commun de priorités d’investissements cohérentes et complémentaires à l’échelle de chaque territoire de santé, qu’il faudra désormais concrétiser afin de répondre aux besoins des patients et des résidents ainsi que de l’ensemble des personnels."