Inégalités sociales de Santé : découvrez 14 projets bretons innovants

Actualité
© Adobe Stock

Suite à l’installation en juin 2021 de l’instance stratégique de réduction des Inégalités Sociales de Santé (ISS), un appel à manifestation d’intérêt (AMI) a été lancé par l’ARS Bretagne. 14 projets ont été retenus, articulés autour de 6 thèmes : Enfants et jeunes /1 000 premiers jours, précarité, santé environnement, populations cibles, population générale et dispositifs ressources.

La promotion de la santé est reconnue par l’organisation mondiale de la santé (OMS) comme un levier d’action contribuant à la réduction des ISS et l’amélioration de l’équité sociale. Cet appel à manifestation d’intérêt « inégalités sociales de santé » visait à faire émerger des actions intégrant les grands principes d’action de la promotion de la santé : l’action précoce, le caractère universel et proportionné des actions, les stratégies intersectorielles et la participation des personnes. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre par l’ARS Bretagne d’un plan d’actions de lutte contre les inégalités sociales de santé et du volet « inégalités » du Ségur de la santé.

Le périmètre large et transversal de cet AMI a permis de favoriser l’émergence de réponses variées et innovantes susceptibles de créer de nouvelles dynamiques territoriales de réduction des ISS. Il a également conduit des porteurs de projets à saisir l’opportunité de renforcer la dimension « réduction des ISS » pour des actions ayant des entrées thématiques : 1 000 premiers jours, addictions, alimentation jeunes, maisons sport santé, programmes ETP, etc.

14 projets articulés autour de 6 thématiques

Sur les 24 projets déposés auprès de l’ARS Bretagne, 14 ont été retenus pour 2022, pour un montant de 894 865 € :

  • Enfants et jeunes / 1 000 premiers jours : l’association pour la réalisation d’actions sociales spécialisées (ARASS), le Centre départemental de l’enfance d’Ille et Vilaine, le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Saint-Malo et la Fédération départementale familles rurales d’Ille et Vilaine ;
  • Précarité : le CCAS de Concarneau, la Croix Rouge Française et le Réseau Louis Guilloux ;
  • Santé environnement : le réseau Breizh ALEC ;
  • Populations cibles : l’association « Les Pétrolettes » et le Planning Familial 22 ;
  • Population générale : les associations « A Vos Soins » et « Cap Autonomie Santé », dont le projet « Les Semeurs de Santé » fait actuellement l’objet d’une évaluation ;
  • Dispositifs ressources : la Fédération des acteurs de la solidarité Bretagne et l’Université de Bretagne Occidentale.
En savoir plus sur les 14 projets bretons retenus et leurs actions

Ces projets s’inscrivent pleinement dans l’ambition de réduction des ISS en s’attachant à prendre en compte les disparités de santé qui ne touchent pas seulement les personnes les plus en précarité (sans domicile, sans droits …) mais aussi d’autres groupes sociaux moins visibles, et en agissant sur les déterminants sociaux de la santé par des actions ciblées et de proximité.

Une démarche a été engagée auprès de l’ensemble des porteurs de projets pour définir conjointement les attendus communs et évaluables au service de la réduction des ISS. Un temps d’interconnaissance et de partage d’expérience sera par ailleurs organisé en 2022 avec l’ensemble des porteurs de projet retenus, afin de créer une dynamique partenariale autour de la réduction des ISS.