Agir ensemble pour la santé des Bretons

L'ARS Bretagne fait campagne pour une pratique responsable de la pêche à pied de loisir... en toute sécurité sanitaire

Communiqué de presse
Le littoral breton offre de très nombreuses possibilités de s'adonner à la pêche à pied de loisir. Très prisée des bretons (ils sont 40 % à déclarer la pratiquer) et des touristes, cette activité n'est pas sans risque. En effet, la consommation du produit de la pêche, si elle provient de secteurs insalubres ou temporairement contaminés, peut avoir des conséquences sur la santé.
Corps de texte

Pour une pratique responsable, il est donc indispensable de s'informer avant d'aller pêcher.

L'ARS Bretagne, en charge du contrôle sanitaire des zones de pêche à pied de loisir, diffuse les recommandations de bonnes pratiques. Elle s'appuie, depuis 2013, sur le site www.pecheapied-responsable.fr, créé en partenariat avec l’Ifremer.

Aujourd'hui, elle va plus loin en lançant une vaste campagne d'information et de sensibilisation sur ce thème.

Rappel : la pêche à pied n'est pas sans risque

La consommation de coquillages ramassés peut poser des problèmes sanitaires souvent peu connus ou sous-estimés par les pêcheurs à pied de loisir.

Par leur activité de filtration, certains coquillages concentrent les pathogènes qui peuvent être présents dans l’eau et les sédiments. La contamination microbienne du milieu marin résulte des apports des activités terrestres vers la mer (rejets urbains, industriels ou agricoles). Aussi, la consommation de coquillages, s’ils proviennent de secteurs insalubres ou temporairement contaminés, peut avoir des conséquences sur la santé : gastroentérites d’origine virale (majoritairement aux norovirus) et dans une moindre mesure des hépatites A. Les coquillages peuvent également être contaminés temporairement par des toxines potentiellement produites par certaines espèces de microalgues (phytoplancton), produisant des effets diarrhéiques ou neurologiques chez le consommateur.

La quantification de l’impact sanitaire réel sur la population est cependant délicate en raison d’une sous-déclaration des cas de pathologies.

► Pour en savoir plus sur la campagne d'information et de sensibilisation sur la pêche à pied, consulter le communiqué de presse téléchargeable ci-dessous.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Contacts Presse :

ARS Bretagne - Pôle communication :

Aurélien Robert, Chargé de communication
02 22 06 72 64 – aurelien.robert@ars.sante.fr

Communication Ifremer Bretagne :

Johanna Martin, Chargée de communication
02 98 22 40 05 – johanna.martin@ifremer.fr

Voir Aussi