L’ARS Bretagne publie une carte actualisée des dispositifs santé et des structures médico-sociales dédiés aux personnes en situation de précarité

Actualité
Date de publication
Visuel
atlas-precarite_2020
Afin de lever les freins d’accès au système de santé des personnes en situation de précarité et pour répondre à leurs besoins d’accompagnement médico-social, le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (PRAPS) a développé une offre des dispositifs passerelle en Bretagne.
Corps de texte

Dans les dernières années, l’ARS Bretagne a multiplié ces dispositifs et structures dédiés aux publics en situation de précarité, tout en déployant une meilleure couverture régionale sur le territoire. La nouvelle carte présente la répartition actuelle en Bretagne de ces structures et dispositifs en santé/précarité :

 

Les Points Santé, dispositifs propres à la Bretagne, ont pour objectif l’accueil et l’accompagnement de personnes en grande précarité dans une démarche de santé. Ils constituent une interface facilitant le lien avec les dispositifs de droit commun (l’offre de 1-er recours, l’hôpital…) tout en proposant une prise en charge des soins infirmiers et de la souffrance psychique. Ces dispositifs mettent en œuvre également des démarches de prévention et de promotion de la santé auprès des publics qu’ils accueillent. Ils travaillent en partenariat avec des structures médico-sociales et sociales de leur territoire.

 

Les Permanences d’accès aux soins de santé (PASS), habituellement situées dans les établissements de santé, visent à faciliter l’accès des personnes en situation de précarité au système de santé et à les aider dans les démarches nécessaires à la reconnaissance de leurs droits. Une PASS a deux missions structurantes :

  • offrir un accès aux soins et un accompagnement soignant et social aux patients dans la perspective d’un retour à l’offre de soins de droit commun.
  • agir à l’intérieur de l’établissement et à l’extérieur de celui-ci pour faciliter le repérage et la prise en charge de ces patients et construire un partenariat institutionnel élargi.

En Bretagne, la plupart des PASS sont généralistes, mais il existe également des PASS spécialisées, psychiatriques et dentaires.

 

Les Lits halte soins santé (LHSS) offrent une prise en charge médico-sociale aux personnes en situation de précarité et à toute personne ne disposant pas de domicile, présentant des problèmes de santé qui ne justifient pas une hospitalisation, mais qui nécessitent un temps de repos ou de convalescence.

Les LHSS permettent à ces personnes de recevoir des soins médicaux et paramédicaux, qui leur seraient dispensés à domicile s'ils en disposaient. Ces LHSS sont adossés le plus souvent à des structures assurant d’autres prestations d’accueil et d’hébergement des personnes en grande précarité.

 

Les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) sont des établissements médico-sociaux qui s’adressent aux personnes en situation de fragilité psychologique et sociale nécessitant des soins et un suivi médical. Ils permettent d'assurer également une coordination des soins, de garantir l’observance des traitements, de réaliser un accompagnement psychologique et une aide à l’insertion.

 

Les Equipes mobiles psychiatrie-précarité (EMPP) ont une mission première qui vise l’identification des besoins, dans le domaine de la psychiatrie, non repérés ou non pris en charge dans les dispositifs de « droit commun » tel le CMP, afin d’envisager l’orientation, les modalités d’accueil et l’aménagement de compétences spécifiques en faveur des publics en situation de précarité. Elles interviennent à l’extérieur des établissements, au plus près des lieux de vie des personnes défavorisées et des acteurs sociaux qui les suivent. Elles peuvent également former et conseiller les acteurs sociaux pour leur permettre de mieux appréhender les troubles psychiques en lien avec les situations de détresse sociale.

 

Les Lits d’accueil médicalisés (LAM) sont des structures médico-sociales qui accueillent des personnes majeures sans domicile fixe, quelle que soit leur situation administrative, atteintes de pathologies lourdes et chroniques, irréversibles, séquellaires ou handicapantes, de pronostic plus ou moins sombre, pouvant engendrer une perte d'autonomie et ne pouvant être prises en charge dans d'autres structures. Elles ont pour missions de :

  • Proposer et dispenser aux personnes accueillies des soins médicaux et paramédicaux adaptés et de participer à l'éducation à la santé et à l'éducation thérapeutique des personnes accueillies ;
  • Apporter une aide à la vie quotidienne adaptée ;
  • Mettre en place un accompagnement social personnalisé visant à faire reconnaître et valoir les droits des personnes accueillies ;
  • Elaborer avec la personne un projet de vie et de le mettre en œuvre.

Elles assurent des prestations d'hébergement, de restauration, de blanchisserie. Elles sont ouvertes vingt-quatre heures sur vingt-quatre, tous les jours de l'année.

 

Lien vers la cartographie :

Structures pour personnes en situation de précarité

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles

Contact

Contenu

Département PRS, pilotage et statistiques : 
ars-bretagne-stat@ars.sante.fr