Agir ensemble pour la santé des Bretons

Le GHT de Bretagne Occidentale et l’ARS Bretagne signent un second contrat hospitalier de territoire

Communiqué de presse
Visuel
Mercredi 15 janvier, le groupement hospitalier de Bretagne occidentale et l’Agence Régionale de Santé Bretagne ont signé un nouveau contrat hospitalier de territoire. Avec une augmentation de l'aide octroyée dans ce cadre, l'ARS confirme son soutien vis-à-vis des établissements de santé publics du territoire de Bretagne occidentale.

Corps de texte

L’ARS s’engage ainsi à soutenir le GHT de Bretagne occidentale à travers un accompagnement financier d’un montant total de 2,5 millions euros, pour une durée de cinq ans. Il a pour objectif d'améliorer la gradation de l’offre de soins sur le territoire, fluidifier les parcours des patients et renforcer la qualité et la sécurité des soins.

Cet accompagnement financier permettra également la création de postes médicaux et soignants partagés, ainsi que l’acquisition d’équipements et d’outils informatiques.

Un projet médical partagé sur le territoire

Le contrat hospitalier de territoire, mis en place en 2012 par l'ARS de Bretagne, est un outil au service de la stratégie territoriale de l'offre de soins publique. Alors que le premier contrat hospitalier de territoire visait à accompagner les recompositions hospitalières et les Communautés Hospitalières de Territoire (CHT), le deuxième contrat de territoire concerne les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), qui ont remplacé les CHT en 2016.

Le GHT de Bretagne occidentale réunit ainsi 7 établissements (CHRU de Brest, l’Hôpital de Landerneau, les Hôpitaux des pays de Morlaix, Lesneven, Saint-Renan, Crozon, Lanmeur, et un membre associé, l'HIA Clermont-Tonnerre) autour d'un projet médical partagé sur le territoire.