Le projet d'hôpital territorial "Rance Emeraude" : une nouvelle offre de soins à l'horizon 2027 soutenue par le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran

Communiqué de presse
Visuel

Ce mardi 20 avril, Olivier VERAN, Ministre des Solidarités et de la Santé, a réuni en visio-conférence l’ensemble des acteurs associés à la mise en œuvre du projet hospitalier territorial de Dinan, Cancale et Saint-Malo.

Corps de texte

Une nouvelle étape décisive pour cette restructuration, soutenue par le Ministre qui qualifie le projet comme « ambitieux et nécessaire », et pour lequel il a confirmé l’engagement de l’Etat à hauteur d’une aide d’environ 100 millions d’euros grâce au plan d’investissement du Ségur de la Santé, sur un projet chiffré à 400 millions d’euros. Il a pu à cette occasion remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à formaliser ce projet d’avenir, incarnant l’hôpital de demain.

Visioconférence des acteurs du projet d'hôpital Rance Emeraude en présence du Ministre de la Santé, Olivier Véran
Visioconférence des acteurs du projet d'hôpital Rance Emeraude en présence du Ministre de la Santé, Olivier Véran
Visioconférence des acteurs du projet d'hôpital Rance Emeraude en présence du Ministre de la Santé, Olivier Véran
Visioconférence des acteurs du projet d'hôpital Rance Emeraude en présence du Ministre de la Santé, Olivier Véran

Les élus de territoire, le Directeur du groupement hospitalier de territoire « Rance-Emeraude », les Présidents des commissions médicales des centres hospitaliers de Dinan, Saint-Malo, le président de la CPTS et le Directeur général de l’ARS ont pu présenter les enjeux de ce projet emblématique, traduisant « le souhait de bâtir entre les acteurs de santé un parcours sécurisé, une offre de proximité, un maillage organisé des prises en charges des patients » a pu souligner François CUESTA, Directeur du groupement hospitalier. Le Député Hervé BERVILLE a ajouté « que ce projet permet de concrétiser la modernisation de l’hôpital de Dinan : on investit dans l’humain, on investit pour les soignants ».

Un projet de Santé publique avant tout, très attendu par les acteurs : « les professionnels de santé et les personnels des établissements sont volontaires et enthousiastes » a précisé le Dr Chrystèle LE BOURLAIS, Présidente de la commission médicale du centre hospitalier de Dinan.

Une nouvelle organisation conciliant maintien des prises en charge de proximité et nouvelles coopérations sur plusieurs sites :  

Le projet hospitalier « Rance-Emeraude » a pour objectif de proposer à la population une offre de soins complète, complémentaire, sécurisée et de qualité sur le territoire : « une dynamique de progrès qui bénéficiera à tous, à la fois aux patients et professionnels du territoire » a souligné, Didier LECHIEN, Maire de Dinan, Président du Conseil Territorial de santé Rance- Emeraude. Pierre-Yves MAHEU, Maire de Cancale, a pu ajouter que « ce projet est indispensable, il répond à un besoin de Santé Publique, et nous avons le devoir collectivement d’en faire une réussite ».

Il apportera également de nouvelles perspectives de coopérations, déjà fortement ancrées historiquement entre les acteurs de santé du territoire. En effet, le Dr Philippe BAHU, Président de la commission médicale du centre hospitalier de Saint-Malo a précisé que « ce projet est avant tout une histoire humaine, fruit de collaborations anciennes entre les professionnels des établissements ». 

Ce projet s’articulera autour de 4 sites : Cancale, Dinan, Saint-Malo et le nouvel hôpital (site « Plateau Technique »).  

Ainsi :

  • Le centre hospitalier de Dinan sera modernisé et restructuré afin d’accueillir un service d’urgences et une structure mobile d’urgences et de réanimation 24h/24 (SMUR). Hospitalisation conventionnelle et de jour, consultations et explorations spécialisées, chirurgie ambulatoire et imagerie médicale y seront assurées ainsi que le maintien du service périnatal de proximité.  
  • A Saint-Malo, le centre hospitalier sera reconverti en site « ville-hôpital » afin d’apporter plus de services de proximité : activités de consultation, d’exploration fonctionnelle, d’imagerie et d’hospitalisation de jour y seront réalisées.  
  • Un nouveau plateau technique de recours verra le jour sur le territoire. Il permettra d’accueillir les actes médicaux complexes en services d’urgences et hospitalisation conventionnelle, ainsi qu’un plateau interventionnel et opératoire pour les soins critiques et la réanimation. « L’enjeu sera d’identifier un emplacement sur un lieu qui doit être pleinement accessible » a complété, Gilles LURTON, Maire de Saint-Malo.
  • Le centre hospitalier de Cancale bénéficiera d’un développement de l’EHPAD et des consultations avancées en gériatrie.

Enfin, le directeur général de l’ARS, Stéphane MULLIEZ, a rappelé que « la réussite de ce projet s’inscrit sur une expertise forte et innovante en matière de gestion des investissements au service, avant tout, d’un projet médical de territoire, qui s’appuie également sur une concertation large avec l’ensemble des partenaires et élus fortement mobilisés depuis le début des travaux ».