Agir ensemble pour la santé des Bretons

Le temps gagné, c’est du cœur sauvé : l’ARS Bretagne repart en campagne

Communiqué de presse
Visuel
une_infarctus2018
En Bretagne, un patient sur deux, victime d’un infarctus du myocarde n’appelle pas directement le 15 !
Corps de texte

Parce qu’en Bretagne on tarde à appeler le 15, pour la 3ème année consécutive, l’ARS Bretagne, la fédération française de cardiologie et la mutualité française Bretagne repartent en campagne pour sensibiliser les populations à l’appel immédiat au 15 en cas de douleur thoracique de plus de 15 minutes. Du 3 au 16 juin, un spot TV est diffusé sur France 3 Bretagne et les trois TV locales/départementales : TV Rennes, Tébéo et Tébésud. 

« Le temps gagné, c’est du cœur sauvé »

Tout gain de temps est un gain de survie. En effet, plus le traitement est rapide, plus il sera efficace.

La prise en charge de l’infarctus en Bretagne s’appuie sur un maillage régional avec neuf centres de cardiologie interventionnelle qui assurent une astreinte 24h/24 tous les jours de l’année. Ils se situent dans les villes de Rennes, Vannes, Lorient, Quimper, Brest, Saint Brieuc et Saint Malo. Il rend les centres accessibles en moins de 45 minutes pour une large part de la population. L’appel au 15 en première intention impacte donc directement la rapidité d’accès à ces centres de cardiologie interventionnelle.

L'infarctus du myocarde, qu'est-ce que c'est ?

L’ infarctus du myocarde met en jeu immédiatement le pronostic vital et constitue donc une urgence médicale. Le mécanisme sous-jacent est une occlusion complète, brutale et prolongée d’une artère coronaire qui chemine à la surface du cœur et apporte l’oxygène nécessaire au muscle cardiaque. Les artères sont exposées, comme toute autre artère, au risque de développement de plaques d’athérome responsables de rétrécissements qui peuvent réduire le flux sanguin et l’apport en oxygène. La formation d’un caillot sur une plaque d’athérome va, le plus souvent, être responsable de l’occlusion complète et brutale de l’artère, et donc de l’infarctus du myocarde.

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles