Les patients de la Côte d’Emeraude peuvent compter sur la communauté professionnelle territoriale de santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Depuis la mi-janvier, la Bretagne compte une troisième communauté professionnelle territoriale de santé officialisée, celle de la Côte d’Emeraude. L’ARS Bretagne et l’Assurance maladie ont confirmé leur engagement aux côtés des professionnels du territoire. Un plus pour l’offre de soins !
Corps de texte

Vendredi 15 janvier à Saint-Malo, tous les acteurs du système de santé du territoire, mais aussi les Maires de Saint-Malo et Dinard, étaient aux côtés du Dr Jean-Louis Unal (médecin généraliste), et de Renan Cadiou (infirmier libéral), respectivement Président et Vice-président de la communauté professionnelle territoriale de santé de la Côte d’Emeraude lors de la signature de l’accord conventionnel interprofessionnel officialisant la création de la 3e communauté professionnelle territoriale de santé bretonne.

Des partenaires convaincus

Au moment de s’engager officiellement, Claudine Quéric, Directrice de la Caisse primaire d’Assurance maladie d’Ille-et-Vilaine et Hervé Goby, directeur de stratégie régionale en santé à l’ARS Bretagne, n’ont pas manqué de souligner l’intérêt de cette nouvelle organisation. "Elle apporte de nouvelles et meilleures réponses aux besoins de soins de la population", indiquait Claudine Quéric. "La force de la communauté professionnelle territoriale de santé, c’est sa capacité à fédérer l’ensemble des acteurs du soin : les libéraux mais aussi l’hôpital et les établissements et services médico-sociaux. C’est ainsi que les patients peuvent intégrer un parcours de soins sans rupture de prise en charge", poursuivait Hervé Goby. Le projet prévoit aussi le développement de la prévention sur des thématiques précises et propres au territoire : les dépistages des cancers ou de la scoliose ainsi que la systématisation de l’éducation thérapeutique du patient, notamment dans le cadre des maladies cardiovasculaires. Bel engagement des professionnels !