Point de situation covid-19 : centre hospitalier de Lannion-Trestel

Communiqué de presse
Visuel
La Préfecture des Côtes d’Armor, l’ARS Bretagne et le centre hospitalier de Lannion Trestel dressent un point de situation de l’enquête sanitaire en cours au centre hospitalier de Lannion-Trestel : 808 tests virologiques (depuis le 1er mai) ont révélé 73 cas positifs. Aujourd’hui, la situation est globalement maitrisée et le service de médecine gériatrique accueille à nouveau des patients.
Corps de texte

L’enquête sanitaire a révélé 73 cas

L’ARS Bretagne et Santé publique France, en lien avec le centre hospitalier de Lannion, ont conduit 808 tests virologiques (RT-PCR) depuis le début de l’enquête sanitaire le 1er mai dernier. Les investigations ont permis de retracer le parcours des cas confirmés, d’identifier les cas contacts et l’organisation sans délai des opérations de dépistages.

A ce jour, l’enquête sanitaire a révélé 73 cas positifs (48 professionnels et 25 patients/résidents). Des résultats de tests sont encore en attente.

La situation est globalement stabilisée. La mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé se poursuit très activement, avec l’appui du Centre de prévention des infections associées aux soins (CEPIAS), de l’ARS Bretagne et de Santé Publique France pour maîtriser la diffusion du virus au sein de l’hôpital. À chaque fois que cela sera encore nécessaire, des dépistages par RT-PCR seront organisés pour chaque nouveau cas confirmé.

Le service de médecine gériatrique accueille à nouveau des patients

Dès la confirmation du premier cas (1er mai), le centre hospitalier avait pris la décision de ne plus admettre de nouveau patient au sein de son service de médecine gériatrique. Avec l’appui de l’Agence régionale de santé, de Santé Publique France et du centre de prévention des infections associées aux soins (CEPIAS), il a constamment adapté son organisation et son fonctionnement pour assurer la protection de ses patients et de ses personnels.

Le service de gériatrie vient de rouvrir ses portes, mardi 2 juin, après un bionettoyage complet de l’intégralité des locaux.

Cette reprise d’activité reste progressive. En effet, par mesure de précaution, tous les patients sont placés en chambre individuelle. Le personnel soignant est désormais spécifiquement dédié au service : il ne peut pas être amené à fréquenter d’autres services ou vestiaires, avec une application encore renforcée des mesures barrières.

Le risque sanitaire est toujours présent : restons vigilants !

Grâce à la mobilisation de tous, le virus recule. Néanmoins, le déconfinement progressif ne doit pas nous inciter à relâcher notre vigilance. Il nous faut impérativement poursuivre la bonne application des gestes barrières et de distanciation physique et les intégrer dans notre vie quotidienne. Seule une vigilance collective permettra d’assurer le bon déroulement de cette seconde phase.

Dispositifs d’information

  • Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le COVID-19 : www.gouvernement.fr/info-coronavirus
  • Pour toute question non médicale, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000