Réserves faibles : avant l'été, donnez votre sang !

Actualité
Réserves faibles - don du sang

L’Etablissement français du sang (EFS) alerte depuis plusieurs semaines sur l’importance de donner son sang avant la période estivale à venir, qui reste une période tendue et fragile en raison d’une moindre fréquentation des sites de prélèvement.

Les différents ponts de mai et juin ont accentué la baisse des réserves en produits sanguins. A l'occasion de la journée mondiale des donneurs de sang (JMDS) du 14 juin prochain, l’EFS lance un appel d’urgence et invite les donneurs à se déplacer massivement dès maintenant dans les sites fixes et les collectes mobiles.

Objectif : reconstituer les réserves et garantir un niveau satisfaisant de produits sanguins pour couvrir les besoins des malades, notamment en vue des vacances d'été.

Image don de sang - réserves faibles

Une mobilisation constante

L’EFS rappelle que les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est courte (5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges). 

Aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles. C’est pourquoi la mobilisation des donneurs est essentielle car chaque don compte !

Pour rappel, 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades, dont 750 rien qu'en Bretagne !

Don de sang : maintenant, c'est urgent

Vous avez entre 18 et 70 ans révolu ? Vous pesez plus de 50kg ?
Bonne nouvelle, en 1h de votre temps (dont 10 minutes de don), vous pouvez sauver 3 vies !

Prendre RDV dans le lieu de don le plus proche de chez moi

Don de sang et contrindications

Vous avez envie de vous lancer mais vous n'êtes pas certain de pouvoir donner votre sang ? Retrouvez les exemples de contrindications sur le site de l'Etablissement Français du Sang.

Aller plus loin

Informations complémentaires sur le don de sang

Pour rappel : il faut attendre 8 semaines minimum entre deux dons de sang.
Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois.

On peut donner ses plaquettes jusqu’à 12 fois par an, à 4 semaines d’intervalle minimum, et son plasma jusqu’à 24 fois, à 2 semaines d’intervalle minimum.