Ségur de la Santé en Bretagne : Olivier Véran détaille le volet investissement

Actualité

Dans le cadre du volet investissement du Ségur de la santé, les pouvoir publics mobilisent 855 millions d’euros en Bretagne. Présent ce 26 novembre au centre hospitalier universitaire de Brest, Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, s’est félicité de cet engagement sans précédent : plus de 70 projets bénéficient de ce soutien qui renforce et modernise l’offre de soins.

En Bretagne, pas moins de 73 projets, sanitaires ou médico-sociaux, profiteront du volet investissement du Ségur de la Santé. Tous concourent à l’amélioration et à la modernisation de l’offre de soins. Pour souligner cet engagement, Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, s’est déplacé, vendredi 26 novembre au centre hospitalier universitaire de Brest ; l’occasion de préciser l’ambition globale du volet investissement du Ségur de la santé, qui mobilise en Bretagne 855 millions d’euros. "Les projets priorisés dans la stratégie répondent sur chaque territoire de la Bretagne aux besoins de santé identifiés par les acteurs. Le Ségur garantira donc partout l’accès aux soins et modernisera l’offre de soins dans tous les territoires", expliquait Olivier Véran.

L’offre de soins en sort gagnante

Le projet brestois illustre parfaitement le propos. Le centre hospitalier universitaire, bénéficie d’une aide de 60 millions dans le seul cadre du volet investissement du Ségur de la santé. Un appui décisif pour engager son processus de modernisation. Il concerne plusieurs opérations tel que le regroupement des activités interventionnelles (cardiologie, neuroradiologie, chirurgie vasculaire…) sur un plateau technique unique, l’implantation, sur un site unique, des services d’oncologie, d’hématologie et de toutes les activités de radiothérapie de la ville, la rénovation complète du service de néphrologie et de dialyse, l’extension du centre dentaire, la reconstruction de l’hôpital psychiatrique de Bohars. "A Brest, le volet investissement du Ségur soutient clairement le déploiement d’une offre de soins accessible, complémentaire et innovante sur le territoire", indiquait Stéphane Mulliez, Directeur général de l’ARS Bretagne.

Aller plus loin

Brigitte Bourguignon à Caudan, Joël Giraud à Morlaix…

Lundi 22 puis mardi 23 novembre, des membres du gouvernement avaient déjà pu souligner les opportunités offertes par le volet investissement du Ségur de la Santé en Bretagne. Lundi, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé chargée de l’Autonomie était à l’EHPAD TI Aïeul. L’établissement voit son projet d’extension (35 places supplémentaires) soutenu à hauteur de 1,08 million.
Mardi, Joël Giraud, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité était quant à lui à Morlaix où le centre hospitalier cumule 30 millions d’euros d’aide à l’investissement. L’établissement reconstruit les secteurs médecine, chirurgie, obstétrique et psychiatrique.

 

Ségur de la santé, le volet investissement breton en chiffres

  • 855 millions d'euros d’investissement en région Bretagne
  • 23 établissements de santé accompagnés dans leurs projets structurants
  • 22 EHPAD accompagnés dans leurs projets structurants
  • 18 établissements accueillant des personnes en situation de handicap accompagnés sur leurs projets structurants