Semaine de la santé sexuelle : tous mobilisés contre l’homophobie

Actualité

La Semaine de la Santé sexuelle se tient du 30/05 au 5/06. Réunis derrière le slogan "Face à l’intolérance, à nous de faire la différence", les partenaires s’unissent contre l’homophobie. Ils proposent diverses animations : autant d’occasions de promouvoir une approche globale de la santé sexuelle. Au programme, sensibilisation au dépistage VIH, diffusion d’informations et marches des fiertés…

A peine quelques mois après l’édition bretonne, les acteurs de la santé sexuelle ont su se mobiliser à nouveau, cette fois pour la première Semaine nationale de la santé sexuelle (du 30 mai au 5 juin). En effet, sous l’égide de l’ARS Bretagne et du COREVIH Bretagne, les partenaires proposent un riche programme d’animations. Toutes sont tournées vers un objectif commun : la lutte contre toutes les discriminations liées à l’orientation sexuelle. "II faut travailler pour aboutir à un changement de norme sociale : il faut accueillir toutes les différences, toutes les orientations sexuelles", expliquait le Dr Anne Lefèvre, médecin référent Santé sexuelle à l’ARS Bretagne.

Face au VIH, toujours plus de dépistages

Aussi, les acteurs mettent à profit ces événements pour promouvoir le dépistage VIH. "C’est simple et gratuit dans le cadre du dispositif VIH test. Il faut saisir cette opportunité. C’est indispensable pour atteindre l’objectif de faire disparaitre le VIH dès 2030", insistait Anthony Le Bot, Directeur adjoint en charge de la Prévention et la promotion de la santé à l’ARS Bretagne. La marche des fiertés programmée samedi 4 juin à Rennes, devrait constituer le point d’orgue de cette semaine bretonne de la santé sexuelle.