Agir ensemble pour la santé des Bretons

Transports sanitaires urgents sur les îles bretonnes : signature d’une convention régionale pour améliorer l’accès aux soins pour tous

Actualité
Date de publication
Visuel
Signature
Signature sur le canot Jean Cam avec une partie des bénévoles de la station SNSM de Molène, le SAMU 29, le SDIS 29, les directeurs départementaux de la SNSM du Finistère et du Morbihan, l’Assurance Maladie et l’ARS.
Les îles ont pour caractéristique l’éloignement, voire l’isolement. Se pose alors la question de l’accessibilité aux soins pour les insulaires dans les mêmes conditions que sur le continent. L’amélioration de la réponse aux besoins des transports sanitaires est une préoccupation transversale en situation d’urgence.
Corps de texte

L’ARS Bretagne, l’Assurance Maladie et la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) ont signé vendredi 28 juin sur l’île de Molène (Finistère) une convention régionale qui précise les conditions de prise en charge des transports urgents entre les îles bretonnes et le continent pour les assurés sociaux qui ne peuvent recevoir sur place les soins nécessaires.

Désormais, cette convention régionale permet de transporter par les canots ou vedettes de la SNSM, les malades, blessés ou parturientes des Iles bretonnes qui nécessitent des soins sur le continent et qui ne peuvent pas être transportés par les autres moyens de transport. Ces interventions n’ont lieu qu’en cas d’urgence, soit à la demande expresse du médecin traitant et validée par le médecin régulateur du SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente), soit à la demande directe du SAMU et, lorsque les autres moyens de transport ne peuvent s’en charger.

Signature convention
Signature sur le canot Jean Cam