Vaccination contre la variole du singe : 9 centres de vaccination en Bretagne

Actualité

Jusqu’à récemment, la vaccination était proposée en post-exposition après évaluation par un infectiologue.

Suite à l’avis de la Haute autorité de santé du 8 juillet 2022, une vaccination préventive peut être proposée également aux groupes de personnes les plus exposés au virus :

  • les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et les personnes trans multipartenaires,
  • les personnes en situation de prostitution,
  • les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle.

Les centres de vaccination en Bretagne

En Bretagne, cette vaccination préventive est possible au sein de 9 centres hospitaliers uniquement sur rendez-vous.

 

Vaccination sur RDV

CHU de Rennes

02 99 28 95 64                                  smisec@chu-rennes.fr

CH de Vannes

02 97 01 99 55

CH de Lorient 02 97 06 76 20

CH de Saint-Brieuc

02 96 01 72 99

CH de Quimper

02 90 94 40 66

CHU de Brest

0 800 08 13 29

CH de Morlaix Uniquement par e-mail : cegidd@ch-morlaix.fr
CH de Centre Bretagne Uniquement par e-mail : vaccination.mkpv@ch-centre-bretagne.fr
CH de Saint-Malo (CeGIDD) 02 99 21 27 57 /  (le lundi de 12h à 14h et le mardi de 17h30 à 19h)

Les centres de vaccination en France

Les coordonnées des centres de vaccination sont accessibles sur www.sante.fr/monkeypox. Cette liste est alimentée avec les nouveaux centres au fur-et-à mesure de leur ouverture.

Compte tenu de la forte demande, des délais pour la prise de rendez-vous et l’injection peuvent être observés dans certaines régions pendant les prochains jours.

Consultez la carte interactive des centres de vaccination
contre la variole du singe (site de Sante.fr)
 

Un numéro vert : Monkeypox Info Service

Afin de répondre aux questions du public, Santé publique France propose, depuis le mercredi 13 juillet 2022, une plateforme téléphonique d’information :

Monkeypox infoservice
0801 90 80 69 

Accessible 7j/7, de 8h à 23h (appel gratuit depuis un post fixe en France)

Elle aura en charge d’accompagner les messages de prévention et les mesures de protection, d’informer sur les symptômes, les traitements et la vaccination, de conseiller et d’orienter vers les dispositifs de prise en charge.