Variole du singe, l’efficace mobilisation des acteurs

Actualité

En visite au CeGIDD de Lorient, Stéphane Mulliez, Directeur général de l’ARS Bretagne, a souligné la belle mobilisation des acteurs face à a variole du singe. Il a aussi annoncé une offre de vaccination complémentaire dans quelques pharmacies.

"En France comme en Bretagne, le taux d’incidence de la variole du singe recule", se félicitait Stéphane Mulliez, Directeur général de l’ARS Bretagne, vendredi 9 septembre lors de sa visite au centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD) de Lorient. "L’amélioration de la situation n’est toutefois pas le fruit du hasard. Nous récoltons les fruits de la mobilisation de tous en faveur de la prévention, de la réduction des risques et de la vaccination. Elle conforte la stratégie mise en œuvre collectivement depuis le printemps. Cette dernière s’appuie très largement sur le CeGIDD", insistait le Directeur général.

Des pharmacies pourront vacciner

Le Dr Jérôme Pasquier, du CeGIDD de Lorient compte 2 366 injections réalisées en Bretagne. Lors de cette rencontre, il a aussi confirmé "qu’il n’y avait pas de circulation endémique du virus en Bretagne puisque la région compte 52 personnes infectées". Si la tendance est favorable, la mobilisation doit rester intacte, voire s’amplifier… Ainsi, l’ARS Bretagne prépare une offre de vaccination complémentaire en permettant à quelques pharmacies de vacciner.

Aller plus loin