Agir ensemble pour la santé des Bretons

Accident Vasculaire Cérébral

Article
Visuel
Accident Vasculaire Cérébral
Un accident vasculaire cérébral (AVC) est l’arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau d’une partie du cerveau. Il peut être dû soit à un caillot dans une artère, soit à une hémorragie par lésions des parois du vaisseau.
Corps de texte

Selon les zones du cerveau touchées, les séquelles de l'AVC peuvent concerner une ou plusieurs fonction(s) cérébrale(s)2 : la mobilité, le langage, la vision, le comportement... Ces répercussions dépendent de la rapidité de la prise en charge, de l'étendue de la zone touchée et de la zone cérébrale atteinte.

Quels sont les signes d’alerte d’un AVC ?

Lorsqu’une personne est victime d’un AVC, des signaux peuvent vous alerter. Ils apparaissent de manière soudaine et peuvent durer quelques minutes à plusieurs heures :

  • faiblesse musculaire ou paralysie brutale touchant face, bras et jambe d’un même côté du corps (hémiplégie) ;
  • perte de la sensibilité d'un bras, d'une jambe, de la face ou de tout le côté d'un corps ;
  • difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer ;
  • trouble soudain de l'équilibre et de la marche ;
  • perte soudaine de la vision d'un œil ou vision trouble ;
  • maux de tête violents et intenses.

Devant ces symptômes, il faut appeler le centre 15 sans attendre.

Que faire lorsque l’on suspecte un AVC ?

Un mot d’ordre : la rapidité. L’AVC est en effet une URGENCE ABSOLUE.
Si le patient est rapidement pris en charge, les risques de lésions cérébrales irrémédiables sont moindres.

En attendant les secours, vous pouvez :

  • allonger la personne avec un oreiller sous la tête et la laisser allongé jusqu’à l’arrivée des secours ;
  • noter l’heure où les signes sont apparus ou quand la dernière fois a été vue sans ce signe ;
  • regrouper les ordonnances et les dernières prises de sang réalisées.

/!\ ATTENTION à ne pas faire boire ni manger la personne victime d’un AVC.
Ne lui donnez aucun médicament et ne réalisez aucune injection, même si c’est son traitement habituel.