Bilan synthétique PMSI 2019 - Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO)

Etude et rapport
Activité des établissements
Date de publication
Visuel
activite-des-etab_mco-2019
En 2019, la Bretagne affiche une croissance de l’activité MCO légèrement supérieure au niveau national. L’augmentation d’activité est particulièrement marquée sur les territoires Bretagne Atlantique et Saint-Malo-Dinan plus de 3 % de croissance.
Corps de texte

Concernant l’activité de chirurgie, le nombre de séjours augmente en Bretagne de 1,0 % (+0,6 % en France) avec une évolution de +3,4 % de la chirurgie ambulatoire (+5,1 % en 2018) et de -2,2 % de l’hospitalisation complète. La part de l'ambulatoire en Bretagne progresse de 1,3 point par rapport à 2018 et atteint 58,6 %. Ce taux reste inférieur au taux national qui s’élève à 59,3 % en 2019. Trois territoires affichent une part de l’ambulatoire de 60 % et plus (Saint-Malo-Dinan, Armor et Cœur de Breizh).

L’activité de médecine en Bretagne enregistre une croissance deux fois supérieure au niveau national (+2,9 % vs +1,4 %) en 2019, avec une forte hausse de la médecine de jour (+ 8 %) alors que la médecine en hospitalisation complète reste stable (+0,3 %). La part de la médecine de jour passe ainsi de 34,4 % à 36,1 %. Les territoires d’Armor et de Saint-Malo-Dinan affichent une forte hausse de l’activité de médecine de 5 % par rapport à 2018 contrairement au Territoire Cœur de Breizh dont le nombre de séjours de médecine diminue de 4 % en 2019.

L’activité de médecine selon la méthodologie utilisée dans le cadre du plan triennal, augmente de 6,5 % avec une part de séjours en hospitalisation de jour de 34,3 % en 2019. Cette part est de 75,8 % pour les établissements ESPIC et de 62,7 % pour les ex-OQN, leur activité étant concentrée sur la médecine interventionnelle (endoscopies principalement).

Aller plus loin

Contact

Contenu

Département PRS, pilotage et statistiques : ARS-BRETAGNE-STAT@ars.sante.fr