Agir ensemble pour la santé des Bretons

Estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité par cancers en France, 2007-2016 - Bretagne

Etude et rapport
Santé publique France - Bretagne
Date de publication
Visuel
Estimations d’incidence et de mortalitépar cancers en Bretagne 2016
Santé publique France publie des estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité par cancers en France, 2007-2016.

En Bretagne, 19 018 nouveaux cas de cancer estimés par an (toutes localisations confondues) dont 56% chez l’homme sur la période 2007-2016
Corps de texte

- Les 3 cancers les plus fréquents, responsables chaque année d’un peu plus de la moitié des nouveaux cas sont : prostate, poumon et côlon-rectum chez l’homme ;sein, côlon-rectum et poumon chez la femme

- 8 623 décès par cancer estimés par an dont 60% chez l’homme sur la période 2007-2014

- Une incidence régionale comparable à la France métropolitaine et associée à une surmortalité chez les hommes alors que la situation régionale est plus favorable chez les femmes par rapport à la France métropolitaine (toutes localisations confondues)
  De fortes disparités selon les localisations cancéreuses :
  - Sur-incidence et/ou sur-mortalité de cancers liés à la consommation d’alcool et de tabac (oesophage et estomac pour les deux sexes, lèvre-bouche-pharynx et foie chez les hommes)
  - Sur-mortalité importante† pour le mélanome de la peau (+ 20% pour chaque sexe)
  - Sous-incidence et sous-mortalité du cancer du pancréas, de la vessie et du cancer du sein chez la femme

- Des disparités départementales
  - Situation souvent plus favorable en Ille-et-Vilaine et en Côtes-d’Armor en ce qui concerne l’incidence et la mortalité par rapport au Finistère et au Morbihan
  - Sous-mortalité du cancer du sein dans trois des quatre départements
Dans le Finistère :
  - Sur-incidence (+55 %) et sur-mortalité (+82 %) particulièrement élevées† du cancer de l’oesophage chez l’homme
    Sur-incidence (+14 %) et sur-mortalité (+21 %) importantes† pour le cancer du poumon