Vaccination : quelle couverture vaccinale en Bretagne ?

Etude et rapport
Santé publique France - Bretagne
Date de publication
Visuel
La vaccination représente un enjeu majeur de santé publique et demeure le moyen de prévention le plus efficace pour se protéger contre certaines infections graves. La nécessité d'encourager l'adhésion à la vaccination, notamment dans le contexte de pandémie COVID-19 actuel, incarne d'autant plus un enjeu important.
Le point en Bretagne avec Santé publique France.
Corps de texte

L’actualité sanitaire avec la pandémie de Covid-19 ne doit pas faire oublier l’importance des autres vaccinations afin de préserver la santé de la population, notamment les plus fragiles comme les nourrissons. En ce sens, depuis 2018, les vaccinations contre 11 maladies sont obligatoires avant l’âge de 2 ans pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018. Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires aux âges de 2, 4 et 11 mois.

Un peu plus de trois ans après l’extension de l’obligation vaccinale, Santé publique France fournit, pour la région Bretagne et le territoire national, une mise à jour des indicateurs d’impact de cette extension. Elle fait également le point sur la vaccination grippale.

Points clés en Bretagne

  • Poursuite de l’augmentation du recours à la vaccination chez les nourrissons nés depuis le 1er janvier 2018 pour qui l’extension de l’obligation vaccinale s’applique :
    •  + 3,1 points pour l’utilisation du vaccin hexavalent entre 2018 et 2020
    • + 0,3 points pour la couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le pneumocoque entre 2018 et 2020
    •  + 11,4 points de couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le méningocoque C entre 2018 et 2020
  • Augmentation des couvertures vaccinales chez les enfants nés avant l’entrée en application de la loi
    • + 6,4 points pour le schéma complet du vaccin HPV chez les jeunes filles de 16 ans nées en 2004 (42,6 %) en comparaison avec celle des jeunes filles nées en 2003 (36,2 %)
    • Augmentation de la couverture vaccinale du rattrapage de la vaccination contre le méningocoque C dans toutes les tranches d’âges
  • Augmentation des couvertures de la couverture vaccinale anti grippale
    • + 9,5 points chez les 65 ans et plus entre 2020 et 2019.

Aller plus loin

Mots clés