Agir ensemble pour la santé des Bretons

Les cabinets de radiologie et radiothérapie

Article
En Bretagne, on dénombre, en plus des établissements de santé, 24 cabinets de radiologie et radiothérapie privés autorisés à exploiter des équipements matériels lourds tels que scanners, IRM, caméras à scintillation et appareil de radiothérapie oncologique.
Corps de texte

Les équipements et activités autorisés dans ces structures

Un équipement matériel lourd (EML) est un appareil de haute technicité et de coût élevé à usage médical pour le diagnostic ou le traitement. Les différents EML autorisés par l’ARS sont les suivants :

  • le scanographe à utilisation médicale ;
  • l’IRM : Imagerie à Résonance Magnétique nucléaire ;
  • la caméra à scintillation avec ou sans détecteur d’émission de positons ;
  • le TEP : Tomographe à Emission de Positons.

Quant aux activités de soins autorisées, il s’agit :

  • du traitement du cancer (pratique thérapeutique de la radiothérapie externe et de la curiethérapie) ;
  • de l’activité interventionnelle sous imagerie médicale, par voie endovasculaire, en cardiologie.

Au même titre que les établissements de santé, les cabinets de radiologie et radiothérapies privés autorisés à exploiter des EML contractualisent avec l’ARS

Le contrat a pour objet de fixer les engagements liés à l’exploitation d’équipements matériels lourds ou à l’activité de soins autorisée (traitement du cancer). Il porte sur des orientations stratégiques relatives à :

  • la réponse aux besoins en soins de la population ;
  • la garantie de coopération avec les sites d’urgence ;
  • la recherche d’une utilisation partagée des équipements installés ;
  • la promotion de la diffusion des techniques.