Agir ensemble pour la santé des Bretons

Les laboratoires d’analyse médicale AMP/DNP

Article
Sur le territoire breton, 9 laboratoires d’analyse médicale sont autorisés à exercer une activité biologique d’Assistance Médicale à la Procréation et/ou de diagnostic prénatal. Dès 2008, ces structures ont contractualisé avec l’ARH et dorénavant le relais est pris par l’Agence Régionale de Santé.
Corps de texte

Qu’est-ce que l’Assistance médicale à procréation (AMP) et le Diagnostic prénatal (DNP) ?

L’Assistance médicale à la procréation (AMP) est un ensemble des techniques permettant à des couples stériles d'avoir un enfant.

L'AMP désigne les techniques destinées à pallier une stérilité due à la femme ou à l'homme, soit en facilitant la fécondation dans le corps de la femme (insémination artificielle), soit en la remplaçant par une fécondation artificielle suivie d'un transfert des embryons dans l'utérus (FIV, ICSI). Les gamètes peuvent être ceux du couple ou de donneurs (don de gamètes).

Pour le diagnostic prénatal (DPN), il s’agit des examens effectués chez le fœtus, afin de déterminer la présence d'anomalies (malformations, anomalie chromosomique ou génétique).

Au même titre que les établissements de santé, les laboratoires autorisés en AMP/DPN contractualisent avec l’ARS

Le contrat a pour objet de fixer les engagements liés à la mise en œuvre de l’activité biologique d’AMP/DP. Il porte sur des orientations stratégiques relatives à :

  • la conformité des locaux et de l’équipement à l’activité réalisée ;
  • la conformité de l’agrément des praticiens (délivré par l’Agence de Biomédecine) ;
  • l’adaptation du personnel ;
  • la facilitation de l’accueil des couples ;
  • l’amélioration de la prise en charge ;
  • le suivi des couples.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles