Agir ensemble pour la santé des Bretons

La gale

Article
La gale est une maladie infectieuse de la peau causée par un parasite de type acarien microscopique, le sarcopte. Il s'agit d'une affection contagieuse mais sans gravité, qui se transmet par le contact et dont le principal symptôme chez l'homme est la démangeaison.
Corps de texte

La gale commune est une affection cutanée caractérisée par des démangeaisons entre les doigts, sur les mains, le tronc et les membres, surtout la nuit. La contamination se fait par contacts directs (peau à peau), prolongés ou par contacts indirects (contact avec des linges infestés, partage du même lit, échanges de vêtements…).

La gale profuse se caractérise quant à elle par l’étendue des signes cutanés, sur tout le corps y compris le dos, le visage et le cuir chevelu.

Le diagnostic de gale doit être confirmé par un médecin généraliste ou dermatologue qui prescrira le traitement adapté. Il existe deux types de traitements contre le parasite de la gale :

  • le traitement oral (en comprimé)
  • et/ou  le traitement local (crème/lotion).

Le médecin peut choisir de prescrire le traitement local ou le traitement oral,  parfois les deux.

OUI, il faut traiter les contacts très proches et intimes du cas ­même s’ils sont asymptomatiques !

  • Les personnes partageant la même literie, les mêmes vêtements, sont infectées par les sarcoptes, même lorsque les signes cliniques ne se sont pas encore manifestés.
  • La durée d’incubation de la gale variant de 1 à 6 semaines, ne pas traiter les contacts engendrerait des ré-infestations au sein de la famille ou de la collectivité, d’où un cercle vicieux.

Un traitement peut ainsi être prescrit aux "personnes contacts". Il est fortement conseillé que tous les membres de la famille de la personne atteinte de gale prennent le traitement le même jour.

Certaines personnes de la famille peuvent ne pas être concernées par le traitement parce qu’elles n’ont pas été trop en contact avec la personne atteinte. L’indication doit, là aussi, être posée par un médecin.

Pour éviter l’extension de cette maladie aux autres membres de la famille et à l’entourage, un traitement est nécessaire pour obtenir la guérison.

- Le lavage des mains avec du SAVON est essentiel pour éliminer le parasite sur la peau et ainsi limiter la contamination.

/!\ Attention ! Les solutions hydroalcooliques sont inefficaces contre la gale.

- La personne contaminée par la gale ne doit pas fréquenter de collectivité (éviction scolaire, arrêt de travail) jusqu'à 3 jours après le début du traitement. Seule la personne qui a la gale doit être isolée.

- Il est également recommandé de porter des gants à usage unique lors de la manipulation du linge et au moment de la désinfection de l’environnement (literie, oreillers, couverture et tout élément de mobilier constitué de tissus).

1 - Laver le linge qui le supporte à une température supérieure à 60°C (draps, alèses, taies, serviettes de toilette, linges de corps…).

2 - Si le linge ne supporte pas le lavage ›­60°C (linge fragile, articles non lavables…), 2 possibilités au choix :

  • Produit acaricide : type " A-PAR* " Pour le linge non lavable à 60°C et pour l’environnement (acheté en pharmacie), à utiliser loin de toute flamme et dans une pièce aérée.

*Attention  les produits acaricides ne doivent pas être manipulés par ou en présence d’une personne asthmatique.

  • Si l’utilisation d’un produit acaricide n’est pas envisageable, le linge peut être mis en quarantaine dans un sac hermétique. Le temps de quarantaine dépend du type de gale. Pour une gale commune : 3 jours de quarantaine minimum / Pour une gale profuse : 8 jours de quarantaine.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Direction de la Santé Publique - Cellule de Veille, d’Alerte et Gestion Sanitaires :

09 74 50 00 09 - ARS35-alerte@ars.sante.fr