La leptospirose

Article
Visuel
la leptospirose - activités nautiques (kayak)
© Fotolia
La leptospirose est une maladie qui s’attrape au contact de l’eau contaminée par les rongeurs. En Bretagne, plusieurs cas de leptospirose ont été signalés depuis mai 2018 chez des kayakistes exerçant leur activité sportive sur la Vilaine, en amont de Rennes.
Corps de texte

Qu’est-ce que la leptospirose ?

La leptospirose est une maladie infectieuse plutôt rare (600 cas en France sur la période 2014-2016), en général bénigne mais qui peut prendre des formes graves, voire être mortelle. Elle est due à une bactérie, la leptospire.

Certains animaux, plus particulièrement les rongeurs, peuvent être porteurs de cette bactérie et contaminer l’eau à proximité de leur lieu de vie. L’homme se contamine à son tour lors d’un contact avec cette eau souillée, lors d’une baignade ou de la pratique de toute autre activité nautique. Seules les eaux douces peuvent être concernées.

En Bretagne, la zone à risque identifiée est le tronçon de la Vilaine en amont de Rennes, entre Chateaubourg et Cesson-Sévigné (département d’Ille-et-Vilaine).

Pour rappel, la baignade sur ce tronçon est interdite.

Quels sont les symptômes ?

La forme la plus fréquente est bénigne et ressemble à un tableau grippal, survenant dans les trois semaines après l’activité nautique à risque :

  • fièvre supérieure à 38°C ;
  • maux de tête ;
  • douleurs musculaires et articulaires diffuses.

Dans les formes plus graves, le foie, les reins, les méninges peuvent être atteints. La maladie conduit alors parfois au décès.

Si vous présentez une fièvre dans les trois semaines qui suivent la pratique de votre activité nautique en eau douce, sur ce tronçon de la Vilaine :

Consultez rapidement votre médecin traitant en lui signalant l’activité pratiquée. Un traitement antibiotique peut être prescrit et est d’autant plus efficace qu’il est donné tôt !

Quelles sont les mesures de prévention ?

Afin de ne pas contracter la leptospirose, adoptez les bons réflexes :

  • évitez de pratiquez votre activité en cas de plaie ;
  • ne vous baignez pas en dehors des zones de baignade autorisées ;
  • pensez toujours à prendre une douche savonneuse immédiatement après votre pratique sportive ;
  • rincez bien votre matériel à l’eau potable (combinaison, chaussons néoprènes, kayak…).
Mesures de prévention - leptospirose

En cas de plaie survenant au cours de votre pratique, il faut :

  • éviter le contact de la plaie avec l’eau ;
  • laver abondamment à l’eau potable et au savon ;
  • désinfecter avec un antiseptique ;
  • protéger la plaie avec un pansement imperméable.

Il ne faut jamais rincer une plaie à l’eau non potable, même limpide !

Et la vaccination ?

La vaccination est recommandée dans le cadre d’une activité professionnelle exercée durablement et/ou en permanence, ou régulièrement, en milieu à risque. Elle peut également être proposée dans le cadre de la pratique régulière et durable d’une activité de loisir exposant spécifiquement au risque.

Son indication doit être posée par le médecin au cas par cas après évaluation individuelle du risque. Elle ne dispense en aucun cas du port d’équipement de protection (gants, combinaison …).

Aller plus loin

Liens utiles

Contact

Contenu

ARS Bretagne :

09 74 50 00 09