Agir ensemble pour la santé des Bretons

Le méningocoque C

Article
La Bretagne a connu en 2012 et 2013 deux à trois fois plus de cas d'infections invasives à meningocoque C que dans le reste du territoire national, et 7 fois plus dans le Finistère. Cette bactérie provoque des infections graves, méningites et septicémies.
Corps de texte

Le vaccin, la protection la plus efficace contre le Méningocoque C !

Le calendrier vaccinal recommande de vacciner les enfants contre le méningocoque C dès l'âge de 12 mois. Une seule dose suffit.

Un rattrapage pour ceux qui n'ont pas été vaccinés à l'âge de 12 mois est fortement recommandé jusqu'à l'âge de 25 ans.

Le vaccin est disponible en pharmacie, sur prescription médicale. Il est remboursé à 65% par l'assurance maladie, les mutuelles remboursant le complément.

Il est également possible de se faire vacciner gratuitement, sur rendez-vous, dans les sites publics de vaccination

Quels sont les symptômes d’une infection à méningocoque ?

Une fièvre élevée, accompagnée de courbatures, de violents maux de tête ou d’une raideur de la nuque doivent alerter. Chez le nourrisson, la méningite peut également se manifester par un refus de s’alimente.

Enfin, des taches rouges ou violacées (purpura fulminans) sont les signes d’une méningite foudroyante

Au moindre doute, contactez en urgence le 15 ou votre médecin traitant.