Agir ensemble pour la santé des bretons

La pêche à pied récréative en Bretagne

Article
Visuel
La pêche à pied récréative
La pêche à pied récréative de coquillages est une activité ludique qui permet d’allier détente et plaisir gastronomique.

Elle peut présenter un risque sanitaire lorsque les coquillages sont pêchés dans des secteurs insalubres.
Corps de texte

Afin de suivre la qualité sanitaire des gisements, deux réseaux de suivi existent en Bretagne. L’un géré par Ifremer, l’autre par l’ARS. Ils sont complémentaires et concernent une centaine de gisements, dont soixante sont suivis par l’ARS.

La fréquence de contrôle est adaptée à la qualité sanitaire observée ; elle est le plus souvent mensuelle ou bimestrielle.

Pour prévenir le risque sanitaire lié à la consommation de coquillages, l’ARS Bretagne et Ifremer ont mis en place un site internet pecheapied-responsable.fr mettant à disposition du public une information complète et actualisée à l’échelle de la Bretagne.

L’information sur la qualité sanitaire des sites de pêche à pied est disponible sur internet. Le site internet pecheapied-responsable.fr permet aux pêcheurs à pied de s’informer :

  • en consultant des fiches via l’onglet " l'état des sites de pêche ". Elles renseignent sur la qualité microbiologique moyenne et sont mises à jour deux fois par an ;
  • en vérifiant qu’il n’existe pas d’interdiction temporaire de pêche sur le secteur de pêche via l’onglet « Alertes » ;
  • en se renseignant sur les réglementations des pratiques (périodes de pêche, tailles des prises, quotas…) dans l’onglet " Tout savoir sur la pêche à pied " ;
  • en prenant connaissance des différents types de contamination et de la gestion des risques sanitaires via l’onglet " Quels sont les risques sanitaires ? " ;
  • en téléchargeant des documentations par l’onglet " Documentation ".

Afin de limiter les risques sanitaires et préserver l’environnement, il faut respecter quelques précautions simples :

  • s’informer sur la qualité sanitaire du site sur lequel on veut pêcher ;
  • respecter les arrêtés interdictions de pêche en vigueur (permanentes ou temporaires) ;
  • respecter les réglementations sur les tailles, les quotas, les périodes de pêche ;
  • se renseigner sur les horaires de marée et les conditions météorologiques ;
  • limiter la quantité de coquillages pêchés à ce qui pourra être consommé le jour même ;
  • conserver les coquillages au frais et les consommer rapidement ;
  • préserver le milieu marin (en remettant en place les cailloux retournés, en rebouchant les trous, en utilisant les outils autorisés ...).

Aller plus loin

Liens utiles