2012 : Education thérapeutique du patient

Article
Visuel
débat public CRSA 2013 - ETP
La Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie a organisé en 2012 des débats publics autour du thème : "Education ou accompagnement thérapeutique : de quoi parle-t-on ? Quels enjeux éthiques ? Quels objectifs ? Une question de citoyenneté".
Corps de texte

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) vise à aider les patients à gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle est un processus continu, qui fait partie intégrante et de façon permanente de la prise en charge du patient.

Il s'agit :

  • d'une pratique complémentaire des soins prescrits sur ordonnance par votre médecin ;
  • d'une pratique personnalisée selon vos besoins ;
  • d'une pratique basée sur une approche pluridisciplinaire (plusieurs professionnels de santé et/ou associations de patients associés).

L'ETP permet également d'acquérir des compétences utiles pour devenir acteur de sa santé en s'impliquant dans la prise en charge de sa maladie. Le patient peut ainsi mieux comprendre sa maladie, connaître les bénéfices et les effets secondaires de ses traitements, les mesures préventives à adopter...

L’ETP, une démarche à développer

La CRSA Bretagne a organisé 4 débats publics sur l’ETP :

  • jeudi 11 octobre 2012, à l'EHESP de Rennes (35) ;
  • jeudi 15 novembre 2012, à l'Université de Brest (29) ;
  • jeudi 6 décembre 2012, à l'Institut de formation en soins infirmiers – Saint-Brieuc (22) ;
  • jeudi 10 janvier 2013, à l'Institut de formation en soins infirmiers – Lorient (56).
Débat public Brest
Débat public Brest
Débat public Lorient
Débat public Lorient
Débat public Rennes
Débat public Rennes
Débat public St Brieuc
Débat public St Brieuc
Débat public Brest
Débat public Brest
Débat public Lorient
Débat public Lorient
Débat public Rennes
Débat public Rennes
Débat public St Brieuc
Débat public St Brieuc

Les intervenants de ces débats publics ont plébiscité l’éducation et l’accompagnement thérapeutiques du patient (ETP), une démarche à développer.

« Un changement global des pratiques est nécessaire, dès la formation des professionnels médicaux et paramédicaux », indiquaient les intervenants. « Si l’éducation et l’accompagnement thérapeutiques du patient méritent l’implication de tous, elles demandent aussi du temps. Un temps précieux dont les professionnels de santé ne disposent pas ou peu dans les conditions d’exercice actuelles », regrettaient les participants de tables rondes…

En repositionnant ainsi l’éducation et l’accompagnement thérapeutiques au cœur des préoccupations de ses débats, la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie a atteint son objectif.