2016 : Débats publics co-organisés avec l’Espace des Sciences et l’EHESP

Article
Visuel
débats publics 2016 de la CRSA Bretagne en partenariat avec l'EHESP et l'Espace des Sciences de Rennes
La CRSA Bretagne a co-organisée deux débats publics en 2016 avec l’Espace des Sciences de Rennes et l’EHESP, dans le cadre d’une convention de février 2016 : l'un sur le marketing de l'alcool et du tabac, le second sur la dengue, le chikungunya et le zika.
Corps de texte

La CRSA Bretagne s’implique dans les débats publics en santé en partenariat avec d’autres acteurs. L’initiative a rencontré le soutien de l’Espace des Sciences à Rennes et l’EHESP.

En 2016, deux conférences-débats publics ont ainsi été organisés dans ce cadre réunissant un public de 250 à 300 participants. Outre de faire connaître la CRSA Bretagne à ce public, dont certains sont des représentants d’usagers ou des professionnels de santé, les débats, s’appuyant sur des savoirs de haut niveau scientifique, ont traité de sujets importants de notre Projet Régional de Santé : santé-tabac et prévention ; prévention face aux maladies émergentes.

31 mai 2016 - Marketing de l'alcool et du tabac : quelles conséquences sur la santé ?

Marketing de l'alcool et du tabac - débat CRSA 2016

Le 31 mai 2016 avec Karine Gallopel-Morvan, nous avons abordé le marketing, la communication publicitaire et le lobbying déployés par l’industrie du tabac et de l’alcool. Les comprendre permet de mieux penser les politiques publiques de prévention. Le coût social du tabac en France, point sur lequel il existe peu d’étude, est plus important que les recettes de l’Etat sur ce secteur.

Le public a évoqué la nécessité du soutien à des recherches indépendantes, à un renforcement de l’éducation à la santé dans les écoles impliquant les parents, à une plus forte coordination et lisibilité des actions de prévention.

20 septembre 2016 - Dengue, Chikungunya, Zika : nouvelles menaces sanitaires pour la France ?

Dengue, Chikungunya, Zika - débat CRSA 2016

Le 20 septembre 2016 avec Philippe Quenel, sur une conférence intitulée « Dengue, Chikungunya, Zika : nouvelles menaces sanitaires pour la France », nous avons interrogé les risques liés à ces maladies compte tenu des fréquents déplacements de la population, du réchauffement climatique conduisant les moustiques, en quelques années, à étendre leur aire de distribution et l’Aedes Albopictus, vecteur de ces trois maladies, désormais présent dans une bonne moitié sud de la France. Comment les politiques publiques en santé en Bretagne doivent-elles prendre cela en compte ?

Aller plus loin