Label droit des usagers : édition 2020

Article
Visuel
Le Ministère de la santé organise chaque année le « Label concours droits des usagers de la santé » qui vise à valoriser et faire connaître les expériences exemplaires et les projets innovants menés en région par les acteurs des secteurs sanitaire, médico-social, social et associatif.
Corps de texte

En 2020, la Commission Spécialisée Droits des Usagers (CSDU) a étudié 25 projets ( soit 12 de plus qu'en 2019). Parmi ces projets, 8 ont obtenu le label régional des droits des usagers de la santé :

- Accompagner les résidents dans leur choix de vie, EHPAD Résidence mutualiste du Ponant;

- Organisation d'une journée des usagers, Fondation Bon Sauveur de Bégard;

- Prévention et dépistage de la maltraitance des majeurs handicapés, Centre départemental d'écoute de la maltraitance  "ALMA 22";

- "Ensemble, quel projet citoyen pour la santé en Pays Bigouden?", Hôtel Dieu de Pont l'Abbé;

- Maison des usagers et des associations du centre hospitalier de Fougères, Centre hospitalier de Fougères;

- "L'accompagnement de la fin de vie, et si on en parlait?", Conseil Territorial de Santé (CTS) Brocéliande-Atlantique;

- Mieux comprendre ses droits, ses devoirs en ESAT...agir pour la citoyenneté, ADAPEI du Morbihan-Pôle Travail;

- Programme Ethylibre, Pôle santé ASTEQ

Autant d’actions et de projets qui peuvent être dupliqués sur le territoire breton en prenant contact avec les porteurs de projets.

Afin d’être au plus proche des besoins des résidents dans leurs choix de vie, la Résidence mutualiste du Ponant a travaillé en collaboration avec les résidents sur des supports de communication en format bande dessinée sur la désignation de la personne de confiance et les directives anticipées.

Parallèlement à cette démarche, un salon des familles a été mis en place pour aborder les situations complexes avec les proches et les résidents.

Ces outils contribuent à améliorer la prise en compte des choix des résidents au sein de l'établissement.

Pour organiser sa journée des usagers la Fondation Bon-Sauveur s'est appuyée sur une démarche de co-construction.

Grace à ce temps privilégié, les usagers ont pu évoquer leur place dans le système qualité de l’établissement, les actions menées par les instances représentatives des usagers (CDU, CVS, Forum Citoyen) et enfin un temps de réflexion qui a permis de recueillir des propositions et des recommandations utiles à la qualité des soins et de l’accompagnement au sein de l’institution.

Le projet d'ALMA 22 consiste en la mise en place d’actions de sensibilisation et de la création d’outils adaptés de prévention et de dépistage de la maltraitance pour les personnes en situation de handicap : création de supports adaptés, mise en place d’actions de sensibilisation pour les personnes accompagnées et les professionnels, mise en place d’une équipe mobile de moniteurs pour des interventions dans les établissements et services.

L'association s'est appuyée sur un réseau de partenaires dans le champ du handicap pour conduire à la réussite de ce projet.

A noter que ce projet sera déployé sur le grand ouest.

Afin de définir le projet de santé au sein du Pays Bigouden, l’hôtel Dieu de Pont l’Abbé a mis en place une démarche de participation citoyenne de grande ampleur avec un forum ouvert à l’ensemble de la population, des acteurs et des élus locaux afin de définir ensemble le projet des usagers et le plan d’actions qui en découle.

Ainsi, c'est près d'une dizaine de projets concrets qui ont pu être identifié et intégré au projet des usagers.

A l’initiative des représentants des usagers (RU) et des bénévoles associatifs, le CH de Fougères a accompagné ses derniers dans la création d’une maison des usagers et associations au sein de l’établissement. Aujourd’hui constituée, on y retrouve de la documentation, des animations thématiques, des permanences associatives de diverses associations…

Le CTS Brocéliande-Atlantique s’est attaché au travers de cette action à proposer un support aux établissements sanitaires via une exposition itinérante pour aborder la thématique de la fin de vie avec en complément une conférence grand public sur ce sujet.

La méthode est aujourd’hui en cours de déploiement vers les EHPAD du territoire et peut-être facilement duplicable sur d'autres territoires.

L’ADAPEI du Morbihan a souhaité complèter l’information à destination des ouvriers d’ESAT afin d’améliorer leur compréhension de leurs droits et agir sur leur pouvoir d’action en tant que citoyen.

Ce projet se traduit par la mise en place de groupes de travail pour proposer des supports de communication en Facile à Lire et à Comprendre (FALC) qui sont ensuite diffusés dans les établissements du pôle.

Dans une logique d’éducation thérapeutique du patient, le Pôle de Santé ASTEQ propose un programme thérapeutique du patient sur la thématique de l’alcool et de l’abstinence décliné en ateliers collectifs avec une co-animation professionnel de santé et un usager « ressource » abstinent. L’objectif étant de favoriser l’autonomie des usagers en les accompagnant dans le développement de leurs compétences psychosociales.

Ces ateliers permettent de rompre l'isolement et de restaurer les liens tout en renforçant l'accès aux soins.

Aller plus loin